Grandes photos, fiches d’oiseaux endémiques mexicains et… le monde d’après-Covid !

Depuis l’année passée, je suis à la recherche de pays où je peux sortir dans la nature et prendre des photos librement. Je suis au Mexique depuis novembre 2020 (voyez le déroulement de l’année 2020 qui fut excellente dans ma vidéo de Noël passé). Les Philippines où j’avais trouvé un travail intéressant (à Bangkong Kahoy) sont toujours fermées et il faudra envisager une alternative, peut-être au Mexique. Une possibilité serait de travailler avec Carlos Salinas qui a une grande propriété dans le sud-ouest du Mexique. Il s’agit d’un hôtel dont les chambres sont des petits chalets dans la forêt. On y rencontre notamment un endémique très rare, le Colibri d’Oaxaca, Oaxaca étant le nom de l’état mexicain où est installé le Rincón del Cielo ; ce colibri n’existe nulle part ailleurs. Ci-contre ou ci-dessus selon votre écran, un mâle de ce colibri qui butine dans une fleur de bananier, à 200 mètres de chez Carlos ; il m’a fallu 14 jours pour enfin le rencontrer. Voici la page Facebook du Rincón del Cielo ; j’en parle aussi (de l’hôtel et du colibri, notamment d’idées pour mieux le connaître et le protéger) dans ma dernière vidéo que voici.

Dans cette vidéo, je parle aussi des deux endémiques de Cozumel, une petite île mexicaine. Les fiches sont désormais prêtes et les voici : Viréo de CozumelÉmeraude de Cozumel. Il y a bien d’autres endémiques mexicains que je montre dans mes fiches quotidiennes de 2021. Ce sont d’ailleurs trois de ces endémiques que vous avez choisies via le groupe Facebook Forum Formation Ornitho, comme vos espèces préférées de janvier, février et mars, ces trois espèces illustrant désormais la liste des espèces de 2021.

Lorsque j’ai des photos de qualité maximale pour mon appareil, c’est une nouveauté, je les publie aussi sur Flickr. Dans ce cas, j’ajoute un aperçu de la photo dans la page de l’espèce concernée, ci-dessous la Paruline rouge, avec un lien direct vers la photo en grand format.

Cliquez sur la photo pour la voir en très grand sur Flickr

Vous êtes donc invités à découvrir la quinzaine de grandes photos déjà en ligne. Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir le compte Flicker. Choisissez une photo et parcourez l’album avec les flèches.

Le voyage peut continuer malgré tout grâce à votre aide, en particulier celle des membres du groupe Formation Ornitho et celle de ma maman qui me soutient depuis tant d’années ; votre participation est importante, jusqu’ici surtout par virement bancaire mais j’ai ouvert une page Tipeee pour offrir une alternative ; l’utilisation de Paypal est une troisième possibilité (contactez-moi).

Il est toutefois difficile de prévoir la suite sur du plus long terme. La situation de “crise” est devenue plus instable que jamais. Beaucoup de gens souffrent des mesures liberticides (prétendument) liées au Covid et réclament leur levée. J’ai fait une vidéo, en novembre passé, pour expliquer les véritables raisons de ces mesures et vous êtes très nombreux à avoir apprécié (plus de 400 “likes” pour 14000 vues à ce jour) cette publication. Continuez à la partager, car beaucoup de gens ne voient pas encore ce qui se passe.

Il faut maintenant décider du monde d’après-Covid que vous souhaitez et se rassembler pour le mettre en place, contre la volonté du pouvoir en place. Je parle de tout ça dans une vidéo plus récente.

Gardons espoir et apprécions comment la nature parvient à survivre, pour l’instant, malgré tout ce que l’humain lui fait subir.

La grande photo “bannière”, tout en haut, illustre un mâle du Zéna à tête rayée, la sous-espèce endémique de Cozumel (Spindalis zena benedicti). C’est le premier Spindalidae que je rencontre ; espérons que ce ne sera pas le dernier ! Si la destination dont je parle dans ma dernière vidéo (celle sur les endémiques) se confirme, c’est en bon chemin, alors je devrais pouvoir en rencontrer un autre et peut-être envisager des fiches…

Je vous tiendrai au courant, comme d’habitude, via Twitter, Facebook et avec de nouvelles vidéos Youtube.

Valéry Schollaert, 19 avril 2021, Mérida (Yucatán), Mexique

2 thoughts on “Grandes photos, fiches d’oiseaux endémiques mexicains et… le monde d’après-Covid !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s