Agrobate à dos roux – Cercotrichas leucophrys

Espèce commune – Page simple (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille Muscicapidae (rougegorges, traquets…) – White-browed Scrub-Robin in English
Première publication : 08 décembre 2021 – Dernière mise à jour : 08 décembre 2021

Cet agrobate est possiblement le plus répandu du continent. On le rencontre depuis le Gabon et la Somalie jusqu’en Afrique du Sud. Il est cependant absent du sud-ouest du continent où il est remplacé par des espèces spécialisées des milieux arides de cette région. En effet, lui préfère les savanes classiques (notamment celles d’acacias), les boisements (mopane, miombo, etc.) et les prairies (surtout celles où la grande faune est abondante) dotées de buissons ou d’arbustes.

Il se nourrit, surtout au sol, d’arthropodes dont des termites qui semblent constituer sa préférence, juste devant les fourmis et les scarabées. En plus des insectes, des milles-pattes et des araignées sont consommés. La nourriture végétale se limite à quelques fruits.

Le nid a la forme d’un bol, généralement peu soigné, fait d’herbes mortes, de flocons d’écorce, de fines brindilles et de feuilles mortes. Il est tapissé de radicelles, d’herbe, de tiges douces et de pétioles. Il est généralement installé dans une touffe d’herbe à l’abri d’un tronc, mais on en trouve parfois sous des branches mortes, dans une plantes grasses ou un petit buisson épineux,

La reproduction se déroule alors en trois phases classiques de deux petites semaines chacune : incubation des deux ou trois œufs, les jeunes nourris au nid puis la dépendance des juvéniles à leurs parents.

Taxonomie et sous-espèces

Cette espèce est divisée en une dizaine de sous-espèces, dont certaines sont significativement distinctes. Les différences portent principalement sur la poitrine (d’unie à très striée), le manteau (roux à brun gris) et les ailes (plus ou moins marquées de blanc). C’est ainsi que deux groupes de sous-espèces sont parfois séparés en espèces distinctes. Dans le nord-est de l’Afrique on a l’Agrobate à ailes blanches (trois sous-espèces) alors que le “vrai” Agrobate à dos roux vit dans le reste de la répartition (6 sous-espèces).

Il est sœur avec l’Agrobate à dos brun qui vit du Cameroun au Kenya, dans des milieux plus humides (et souvent plus en altitude) que l’Agrobate à dos roux.

Agrobate à dos roux (C. l. zambesiana), Kasese, Ouganda, février 2014
La queue rousse à bout brun est souvent un critère d’identification. Les sous-espèces “à dos roux” ont deux barres alaires blanches.
Agrobate à dos roux (C. l. vulpina), Mkomazi, Tanzanie, juillet 2010
Les barres alaires des sous-espèces “à ailes blanches” sont tellement larges qu’elles forment une sorte de panneau unique.
Objectifs recherchés pour une page complète :
Images d’au mois 4 sous-espèces distinctes ; sponsoring

[Espèce Nº1438 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

3 thoughts on “Agrobate à dos roux – Cercotrichas leucophrys

  1. Tons chaleureux, doux..
    Emblème de douceur et de finesse , ce charmant Agrobate à dos roux !
    Une fiche de grand intérêt, comme chaque fois, quant au mode de vie et à la reproduction,..

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s