Aigle de Wahlberg – Hieraaetus wahlbergi

Espèce simple – publiée le 30 juillet 2019
Publication complète – famille des Accipitridae (buses, aigles, éperviers, etc.)
En anglais : Wahlberg’s Eagle in English

Hieraaetus_wahlbergi_main.JPGCet aigle est assez petit mais aussi le plus grand du genre Hieraaetus. Il a le plumage brun des grands aigles (genre Aquila) mais la forme (notamment la longue queue et le bec relativement faible) des Hieraaetus. De ce fait, sa position a longtemps été discutée. Pour l’observateur de terrain, il est “intermédiaire” et peut tantôt se confondre avec un autre aigle du genre (comme l’Aigle botté), tantôt avec un grand Aquila (comme l’Aigle ravisseur). L’Aigle de Wahlberg est répandu dans une majeure partie de l’Afrique noire. Il y a quelques observations récentes en Afrique du Nord.

Il niche dans des grands arbres, y compris en forêt, sur une plateforme fabriquée en branche comme le fait le Milan à bec jaune. Toutefois, il n’y pond habituellement qu’un seul œuf (si un second est pondu, l’un des deux subit le “caïnisme” décrit à la page de la Buse augur). La femelle couve environ 45 jours et nourrit environ 75 jours, le mâle étant chargé d’apporté la nourriture au nid.

Il mange surtout des lézards, des agames et des varans mais peut aussi chasser des oiseaux (au maximum de la taille d’un grand francolin ou une petite outarde), des mammifères (de la taille d’un lièvre), des serpents, des amphibiens et des insectes. Comme les autres Hieraaetus, il plonge de façon extrêmement rapide vers le sol ou vers un arbre.

C’est un migrateur intra-africain. Il y a une petite région (Ouganda, Kenya, sud de l’Éthiopie) où il est vu toute l’année donc possiblement sédentaire, mais ailleurs, il est saisonnier. Les détails ne sont pas encore totalement compris, mais les nicheurs d’Afrique australe vont hiverner en Centrafrique, au Tchad et ailleurs dans l’hémisphère nord. Il niche aussi en Afrique occidentale, et il est probable que ces oiseaux soient aussi migrateurs, mais il n’est pas toujours possible de les distinguer des hivernants d’Afrique australe.

C’est un oiseau de la savane, adapté aux cultures. Il évite les semi-déserts et déserts. Il niche parfois en forêt mais non loin de la lisière et va chasser dans les milieux ouverts adjacents.

 Taxonomie

Espèce monotypique génétiquement bien isolée puisqu’il cohabite sans interaction avec deux de ses plus proches parents, l’Aigle botté et l’Aigle d’Ayres.

Hieraaetus_wahlbergi_1fr.jpg
Hieraaetus_wahlbergi_2fr.jpg
Hieraaetus_wahlbergi_3fr.jpg

[Espèce Nº576 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Aigle de Wahlberg – Hieraaetus wahlbergi

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s