Amazone à front blanc – Amazona albifrons

 Espèce de référence – publiée le 1 février 2021
Publication complète – Famille des Psittacidae (perroquets américains et africains)
En anglais : White-fronted Parrot in English

Ce joli perroquet plutôt gros est localement commun entre le nord-ouest du Mexique et le nord-ouest du Costa Rica via le Yucatán. Il vit dans des boisements et des mosaïques de végétation diverse, notamment les palmiers et figuiers, en régions semi-arides. Il est bien adapté aux villages, aux villes et aux plantations et se porte bien malgré des captures, constatées au moins au Mexique, destinées aux marchés d’oiseaux “de compagnie”.

Méthode Formation Ornitho : présentation des amazones

Ce genre exclusivement américain est le plus diversifié de la famille, avec plus de 30 espèces. Si certaines sont abondantes et bien adaptées aux activités humaines, d’autres sont menacées et rarissimes et plusieurs ont malheureusement déjà disparues, notamment les espèces endémiques de la Guadeloupe et de la Martinique que les chasseurs ont tuées jusqu’à extinction.

Les amazones sont frugivores/granivores et se reproduisent en couples très soudés et unis pour la vie. Elles pondent dans des cavités, le plus souvent trouvées dans des troncs d’arbres (notamment des trous creusés par des pics). En dehors du petit territoire défendu autour du nid, ce sont des oiseaux sociables qui se nourrissent volontiers en groupe.

Les détails spécifiques du mode de vie de l’Amazone à front blanc ne sont pas tous connus car aucune étude n’a été mise en place. Selon les propriétaires d’oiseaux captifs, la couvée serait de 3 à 5 œufs, et seule la femelle couverait (24 jours). Le comportement, en captivité, n’est pas toujours exactement le même que dans la nature.

Taxonomie et sous-espèces

Trois sous-espèces sont décrites. Comparée à la nominale illustrée ici, la plus nordique (A. a. altuensis) est un peu plus sombre et la plus méridionale (A. a. nana) est légèrement plus petite.

Diverses amazones d’Amérique centrale et des Antilles sont très proches les unes des autres. Selon le plumage, c’est l’Amazone du Yucatán qui serait son espèce-sœur ; cette dernière n’a toutefois pas été analysée génétiquement pour s’en assurer.

Amazone à front blanc, La Crucecita (Huatulco), état d’Oaxaca, Mexique, janvier 2021
Cette amazone est classique en tout point : plumage à dominante verte, bec massif, marque rouge sur les ailes et dessin coloré sur la tête. Le front blanc est un critère distinctif, sauf par rapport à l’Amazone du Yucatán qui lui ressemble beaucoup, superficiellement.
Amazone à front blanc, La Crucecita (Huatulco), état d’Oaxaca, Mexique, janvier 2021
De près, on voit le bleu clair de la calotte. Dans certaines positions, comme ici, on voit aussi le bleu foncé dans les régimes primaires.

Ayant des photos en grand format de cette espèce, j’en ai publiée une sur Flickr. Cliquez sur la photo pour la voir en très grand !

[Espèce Nº1128 du projet d’encyclopédie holistique]

spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s