Anhinga d’Afrique – Anhinga rufa

Espèce simple – publiée le 24 mars 2018
Publication complète – famille des Anhingidae (anhinga)
En anglais: African Darter in English

Anhinga_rufa_main

Les anhingas sont des oiseaux tropicaux que l’on rencontre un peu partout de l’Amérique du Sud à l’Australie via l’Afrique et l’Asie. Ils sont divisés en quatre espèces allopatriques, globalement une par continent. Ils sont piscivores très spécialisés, rappelant les cormorans mais avec des différences morphologiques et comportementale (notamment la parade nuptiale) suffisantes pour les classer dans leur propre famille. En anglais, on appelle parfois ces oiseaux “snake-birds” (oiseaux-serpents) car ils peuvent nager avec seul le cou et la tête sortant de l’eau, rappelant ainsi vaguement un serpent. À l’instar de certains canards, la mue est très rapide, pouvant ainsi empêcher l’oiseaux de voler durant quelques jours!

Cet oiseau existait en Europe et en Turquie, mais il a disparu de ces régions. Au Moyen-Orient, à l’instar de l’Ibis sacré, il n’existe plus que très localement en Irak et en Iran. Il a diminué considérablement dans des régions entières du Kenya, de Tanzanie, du Burundi et du Cameroun et aucune action n’est entreprise pour sa conservation. Il est encore très commun en Ouganda et dans les zones protégées d’Afrique du Sud, donc la survie de l’espèce n’est pas encore menacée, mais la perte d’habitat et le braconnage provoquent une diminution inquiétante.

Taxonomie et sous-espèces

Les populations isolées sur continent africain sur Madagascar et en Irak sont généralement admises comme sous-espèces distinctes; les différences sont surtout dans les teintes de couleur. Cette espèce était anciennement considérée comme une sous-espèce de l’Anhinga roux (d’Asie) avec l’A. d’Australie; ils sont très proches les uns des autres.

Anhinga_rufa_6fr
Anhinga_rufa_1fr
Anhinga_rufa_2fr.jpg
Anhinga_rufa_4fr.jpg
Anhinga_rufa_3fr
Anhinga_rufa_5fr.jpg

Mise à jour du 24 mars 2019

On voit ici un individu au plumes assez brunâtres, indiquant de l’usure. L’usure est plus rapide et les plumes pâlissent plus vite avec un soleil puissant. Photo prise à Chobe (Botswana), en juillet 2015.

Anhinga_rufa_7bot.JPG

[Espèce Nº83 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s