Autour unibande – Kaupifalco monogrammicus

Espèce simple – publiée le 22 novembre 2018
Publication complète – Famille des Accipitridae (buses, aigles, éperviers, etc.)
En anglais: Lizard Buzzard in English

Kaupifalco_monogrammicus_main

Ce petit rapace est passionnant à plus d’un titre. Il ne ressemble à aucun autre prédateur africain, mais sa forme et sa structure rappelle celles de petites buses américaines. C’est un oiseau souvent commun et peu farouche, donc facile à observer. On remarque son plumage attractif, sa taille réduite et son petit bec porté par une tête proportionnellement grosse. Sa position taxonomique a longtemps été discutée, et le nom français “autour” contraste avec “buzzard” (= buse) en anglais.

Contrairement à nombre de rapaces, celui-ci construit un nouveau nid à chaque saison. Il est placé haut dans un arbre (une quinzaine mètres) et les œufs (1 à 3) sont couvés un mois, surtout par la femelle. Il faut environ 5 semaines au poussin avant de prendre son premier envol et les parents le nourrissent encore 5 autres semaines hors du nid.

Kaupifalco_monogrammicus_3fr

Les invertébrés forment l’essentiel de son régime alimentaire. Les sauterelles, termites et autres grands insectes sont très appréciés. Il capture aussi des reptiles, des rongeurs, des grenouilles mais profite très rarement des charognes. Toutefois, en Afrique australe, le “lizard” (lézard) dans son nom anglais est plus justifié car il capture plus souvent des reptiles qu’ailleurs sur le continent.

Taxonomie

Cet oiseau, anciennement appelé Buse unibande, a récemment été reclassé dans la tribu qui comprend les autours-chanteurs (Melieraxini) mais pas les éperviers et autour (Accipiter) qui sont eux classés dans une tribu (Accipitrini) avec les busards. La ressemblance superficielle avec les buses telles que la Buse à gros bec (Rupornis magnirostris) semble donc un cas de convergence évolutive.

Cette espèce est divisée par certains auteurs, comme HBW Alive, en deux sous-espèces mais il ne semble pourtant pas y avoir de différences suffisantes entre les oiseau du sud (K. m. meridionalis) et les nominaux sauf apparemment le régime alimentaire. Les deux photos ci-dessous sont prises dans la partie méridionale de son aire de répartition, et celles du dessus illustrent l’autre (supposée) sous-espèce, en Ouganda.

Kaupifalco_monogrammicus_1fr
Kaupifalco_monogrammicus_2fr

[Espèce Nº326 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s