Barge à queue noire – Limosa limosa

Espèce commune – Page simple (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Scolopacidae (chevaliers, bécassines…) – Black-tailed Godwit in English
Première publication : 29 novembre 2021 – Dernière mise à jour : 29 novembre 2021

Ce grand limicole se reproduit depuis l’Islande jusqu’en Sibérie occidentale via la France et le nord de la Chine. Il hiverne dans d’immenses régions qui s’étendent du sud de l’Irlande jusqu’à la Nouvelle-Calédonie, peut-être même la Nouvelle-Zélande, via la Zambie et le Sri Lanka.

Ses milieux favoris pour la reproduction sont souvent asséchés et cela explique sa classification en “vulnérable”. Elle est en diminution. En effet, elle aime les prairies humides, les marais, les tourbières, les landes et les fonds de vallées humides dans les régions steppiques.

Avec son long bec, elle chasse surtout les invertébrés qui vivent dans la vase, dans la boue et dans l’eau. Elle capture aussi des œufs de poisson, des têtards et des petites grenouilles. En plus de ces protéines animales, elle ingère de la nourriture végétale, comme des baies et des graines surtout en hivernage. Dans certaines régions rizicoles, il semblerait même que les grains de riz constituent l’essentiel de son régime durant toute la mauvaise saison.

Les couples sont monogames et unis à long terme. Ils s’installent en général en semi-colonies : jusqu’à trois couples se rassemblent par hectare. Le nid est un matelas de végétation épaisse, installé à même le sol, dans de la végétation plutôt basse. Environ quatre œufs sont couvés par les deux parents durant trois bonnes semaines puis, les jeunes, nidifuges, suivent leurs parents (surtout la maman) en courant. Ils s’emplument en un mois.

Taxonomie et sous-espèces

Cette barge est sœur avec son équivalent américain, la Barge hudsonienne. Celle-ci a même été considérée comme une sous-espèce de la Barge à queue noire. On divise cette dernière en trois sous-espèces. Comparée à la nominale, répandue et occupant la position centrale, L. l. islandica, occidentale (niche de l’Islande aux Lofoten, en Norvège) est plus petite et plus richement colorée. Le Paléarctique oriental est le territoire de L. l. melanuroides qui est nettement plus petite, avec le bec plus court, et avec un plumage un peu plus foncé.

Barge à queue noire, Bredene, Belgique, avril 2015
Cette couleur roux-orangé assez pâle indique un mâle nuptial de la sous-espèce nominale.
Barge à queue noire, Le Teich (Gironde), juin 2019
En pleine période nuptiale, cette couleur “sale” et le manteau uni comme en hiver indiquent probablement un oiseau qui n’a pas niché, dans sa deuxième année. Notez les très longues pattes noires.
Barge à queue noire, Le Teich (Gironde), septembre 2018
En internuptial, le plumage est particulièrement uniforme. Par rapport aux autres barges, il y a peu de critères lorsque l’oiseau est posé, mais le bec bicolore est particulièrement long.

Objectifs recherchés pour une page complète :
Images des mâles nuptiaux des deux autres sous-espèces et photos en vol ; sponsoring

[Espèce Nº1429 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

5 thoughts on “Barge à queue noire – Limosa limosa

  1. La Barge à queue noire est la Barge que j’ai eu le plaisir de voir en Baie de Somme il y a 15 jours en passage migratoire au Marquenterre. En juin en Islande l’Islandica. Beaucoup de chance cette année. Elle est beaucoup plus fréquente que la Barge rousse. Pour moi en tout cas. Cet oiseau au bec bicolore a un magnifique plumage roux bien visible.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s