Busautour des sauterelles – Butastur rufipennis

Espèce vedette  – publiée le 26 novembre 2018
Publication complète – Famille des Accipitridae (buses, aigles, éperviers, etc.)
En anglais: Grasshopper Buzzard in English

Butastur_rufipennis_main

Ce petit rapace très attractif est l’unique représentant africain d’un genre principalement asiatique. Les espèces du genre Butastur sont proches les unes des autres et leur mode de vie est assez semblable. En Afrique, notre Busautour des sauterelles est répandue dans le Sahel, où elle est commune mais en légère diminution. Elle est migratrice courte-distance vers le sud, fréquentant des zones moins arides et plus boisées en dehors de la nidification. En Afrique de l’est, elle s’étend nettement plus au sud lors de “l’hivernage”, notamment en Tanzanie et exceptionnellement jusqu’au Zimbabwe.

Cette espèce est mal connue lors de sa nidification, mais en “hivernage” elle mange surtout des insectes assez gros et des araignées. Elle capture plus occasionnellement divers vertébrés comme des petits oiseaux, des rongeurs et des reptiles. Sa méthode de chasse habituelle est à l’affût, attaquant une fois la proie repérée parfois jusqu’à 60 mètres. Elle peut capturer en vol, mais dans 95% des cas, la proie est surprise au sol.

De façon opportuniste, elle suit parfois les troupeaux de mammifères, les groupes de Hérons garde-bœufs ou elle vole autour des savanes en feu pour capturer les proies fuyants ces divers dangers

Le nid est une épaisse structure en brindille décorée de feuilles vertes installé souvent à moins de 10 mètres de haut dans un arbre. Un à trois œufs y sont couvés durant environ un mois et les jeunes sont nourris au nid environ cinq semaines. Une fois sortis du nid, les jeunes semblent prendre leur indépendance très vite, en moins d’un mois.

Voyez une espèce-sœur, la Busautour à joues grises, pour apprécier la silhouette en vol très particulière des Butastur. Les détails sont expliqués sur cette page.

Pourquoi une “vedette” ?

Cet oiseau est facile à voir durant la saison (décembre – avril) dans des zones protégées du Kenya et d’Ouganda, notamment aux parcs de Murchison Fall et de Kidepo où la distance de fuite est faible. Hormis le plumage coloré et le dimorphisme spécial entre le juvénile et l’adulte, cette espèce fait partie des nombreux animaux qui diminuent à cause des activités humaines, mais pas “assez vite” pour être classée “menacée” par les autorités officielles de la conservation de la biodiversité. La perte des populations animales est pourtant un des aspects les plus inquiétants de l’affaiblissement de la biosphère à laquelle nous assistons actuellement.

Taxonomie

Espèce monotypique proche des trois autres Butastur, au point que les 4 sont parfois regroupées en une super-espèce. Les genres les plus proches sont divers petits milans américains, surtout les Ictinia.

Butastur_rufipennis_3fr
Butastur_rufipennis_1fr
Butastur_rufipennis_2fr

[Espèce Nº330 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s