Carpophage de Pauline – Ducula aenea

Espèce complexe à reclasser – Page référence (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Columbidae (pigeons, tourterelles, etc.) – Green Imperial-Pigeon in English
Première publication : 10 septembre 2021 – Dernière mise à jour : 10 septembre 2021

Ce pigeon est un des plus répandus d’Asie, même le plus répandu du genre Ducula (les “pigeons-impériaux” en anglais). Il y a toutefois de nombreuses variations géographiques et il est probable que cet ensemble soit divisé en plusieurs espèces dans le futur, d’où le statut “espèce complexe à reclasser” que nous lui donnons. Il se rencontre dans la plupart des forêts, naturelles et dégradées, depuis l’ouest de l’Inde jusque dans l’est de l’Indonésie via le sud de la Chine et les Philippines.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

Il survit dans les milieux anthropisés s’il reste suffisamment de grands arbres et de fruitiers. À l’inverse, il peut disparaître totalement lorsqu’il est chassé ou braconné mais le regroupement de tous les taxons empêche une analyse fine de la situation. C’est une des raisons pour lesquelles nous préférerions une classement en plusieurs espèces, ce qui mettrait directement en évidence les taxons les plus rares nécessitant plus urgemment une protection. Actuellement et sans surprise, pour un oiseau aussi répandu, Birdlife International le considère “least concern” (préoccupation mineure).

Comme les autres carpophages (dont le Carpophage argenté), c’est un pigeon frugivore typique qui trouve sa nourriture dans la canopée des fruitiers. Il vient rarement au sol et, quand il le fait, c’est pour boire ou ingérer du sol riche en sel.

Le nid est illustré plus bas. Hormis le fait que les deux parents couvent et nourrissent le jeune (parfois les deux jeunes), il n’y a pas d’information spécifique sur le déroulement de la reproduction. Il est probable que la durée de l’incubation et l’envol des jeunes varient largement d’une région à l’autre, selon les sous-espèces.

Taxonomie et sous-espèces

Plusieurs sous-espèces sont distinctes et il semblerait prudent de les considérer comme des espèces distinctes et les protéger comme telles. En particulier :

  • Ducula aenea oenothorax : endémique menacé de l’île de Enggano (Sumatra, Indonésie). Il a la poitrine vineuse, comme son nom scientifique l’indique.
  • Ducula aenea nuchalis : endémique limité au nord de Luçon (Philippines). Il a une tache sur la nuque pourpre-marron qui contraste avec le cou gris et le vert du dessus barré de cuivré.
  • Ducula aenea paulina : endémique de l’est-indonésien. Bien que moins rare que les deux taxons précédents, celui-ci diminue aussi avec la déforestation, massive en Indonésie, notamment à Sulawesi. Il a la nuque rousse et le dessus vert brillant, plus vif que chez les autres.

La dizaine d’autres sous-espèces varient moins, bien que la couleur du bas-ventre et la taille montrent parfois des différences nettes.

Carpophage de Pauline (D. a. polia), Ecolodge Mbeliling, Florès, Indonésie, avril 2020
Le plumage gris et vert est parfaitement mimétique et, malgré leur grande taille, ces carpophages sont souvent difficiles à repérer dans le feuillage.
Carpophage de Pauline (D. a. polia), Ecolodge Mbeliling, Florès, Indonésie, avril 2020
En vol, il rappelle un gros pigeon de forme classique, tout gris dessous. Il faut être attentif pour apercevoir le vert dessus qui permet de distinguer cette espèce des autres Ducula gris.
Carpophage de Pauline (D. a. pusilla), Tissamaharama, Sri Lanka, mai 2012
La sous-espèce sri lankaise se distingue par une taille significativement inférieure à celle des autres, mais en l’absence de différence connue nette de voix et de plumage, il ne paraît pas raisonnable d’envisager une séparation en espèce distincte.
Carpophage de Pauline (D. a. pusilla), Tissamaharama, Sri Lanka, mai 2012
Le nid est léger et plat, comme souvent chez les Columbidae, mais cette espèce construit une structure relativement large et particulièrement négligée.
Objectifs recherchés pour une page complète :
Images des trois taxon distincts ; sponsoring

[Espèce Nº1349 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

7 thoughts on “Carpophage de Pauline – Ducula aenea

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s