Chevalier bargette – Xenus cinereus

Espèce vedette – publiée le 28 juillet 2019
Publication complète – famille des Scolopacidae (chevaliers, bécassines, courlis,…)
En anglais : Terek Sandpiper in English

Xenus_cinereus_main.JPGCe limicole est spécial sur plusieurs points, suffisamment pour être classé dans un genre qui lui est propre. La forme un peu inhabituelle de son bec le rend attractif et, de ce fait, il est assez recherché par les observateurs. Enfin, il fait rêver ces derniers d’une part car il parcourt des distances très longues (entre la Sibérie et l’Australie ou l’Afrique) et, d’autre part, car il peut s’égarer presque partout dans le monde.

La répartition des tâches concernant la reproduction est variable selon les espèces de Scolopacidae. Les deux sexes du Chevalier bargette étant identique en plumage et forme (la femelle est très légèrement plus grande, en moyenne), il n’est pas toujours possible de distinguer qui fait quoi sur des oiseaux qui ne sont pas bagués. Ainsi, la répartition des rôles n’est pas encore tout à fait déterminée pour cette espèce. Il est possible que les deux parents partagent toutes les tâches.

Le nid est une dépression sur le sol, à peine aménagée d’un peu de végétation. Deux à cinq œufs sont couvés un peu plus de trois semaines, ce qui est relativement long, alors que les jeunes s’emplument en juste deux semaines.

Sur les sites de nidification, il mange surtout des moucherons (larves et adultes) et quelques baies. Ailleurs, il consomme divers invertébrés comme le font les autres chevaliers mais avec une méthode plus active. En effet, le plus souvent, il court sur la vase de façon très vive pour attraper les invertébrés mobiles.

Taxonomie

Espèce monotypique assez distincte des autres chevaliers. Anciennement appelé “Bargette du Térek”, son nom français a changé lorsqu’il a été décidé de l’inclure dans le genre Tringa, comme les autres “vrais” chevaliers. Plus récemment, on l’a retiré du genre Tringa pour le remettre dans son genre propre, Xenus. On aurait donc pu lui rendre son nom de genre vernaculaire, équivalent, mais personne ne semble le décider en ce moment. Dans tous les cas, c’est un limicole bien distinct des autres.

Xenus_cinereus_1fr.jpg
Xenus_cinereus_2fr.jpg
Xenus_cinereus_3fr.jpg

[Espèce Nº574 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

3 thoughts on “Chevalier bargette – Xenus cinereus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s