Chevalier guignette – Actitis hypoleucos

Espèce de référence – publiée le 10 juillet 2019
Publication complète – famille des Scolopacidae (chevaliers, bécassines, courlis,…)
En anglais: Common Sandpiper in English

Actitis_hypoleucos_main.JPGCe petit limicole est un des oiseaux les plus répandus de la famille. En effet, il se reproduit abondamment depuis les îles Britanniques jusqu’en Sibérie orientale et hiverne tout aussi abondamment depuis les îles de l’Atlantique nord (la Macaronésie) jusque dans le Pacifique sud via l’Afrique, l’Asie méridionale et l’Océanie.

Son nom “chevalier commun” en anglais est parfaitement valable dans tout l’Ancien Monde alors que côté américain, il est remplacé par son espèce-sœur, le Chevalier grivelé. Ces deux-là sont les seuls représentants du genre Actitis, à l’aspect assez différent des chevaliers, dirions-nous les “vrais”, du genre Tringa.

Comparés à ces derniers tels que le Chevalier aboyeur ou le Chevalier sylvain, les Actitis sont plus rondelets, n’ont pas de blanc sur le dos ni les sus-caudales, ils ont une barre alaire, les pattes plus courtes et une façon de voler très différente.

Il niche souvent dans une simple dépression entre des galets. Faute de galets, il peut aménager son nid sur un îlot herbeux, dans un terrier de lapin ou, plus rarement, sous un buisson ou dans un arbre. Comme chez beaucoup de Scolopacidae, la femelle est relativement “fainéante” : elle prend parfois deux mâles et délaisse le territoire avant même que les jeunes aient quitté le nid ; c’est le mâle ou les mâles qui finissent la nidification. Elle participe toutefois à l’incubation (trois semaines) des trois à cinq œufs et à nourrir les jeunes tant qu’elle est présente, jeunes qui s’emplument complètement en plus de trois semaines bien qu’ils soient déjà capables de voleter à deux semaines.

Comme beaucoup de limicoles, il pique sa nourriture (insectes et larves, mollusques, crustacés, rarement un petit amphibien et de l’herbe) au sol, dans l’eau peu profonde ou dans la vase.

C’est un grand migrateur qui est capable de voler 4000 km d’une traite !

Il se porte très bien et la population mondiale doit se chiffrer en nombreux millions. Rien que la Scandinavie accueille plus de 800.000 couples et les estimations parlent de 2 millions d’hivernants en Afrique, voire plus.

Taxonomie

Le genre Actitis, assez proche des genres Tringa et Xenus (le Chevalier bargette), est composé de deux espèces monotypiques (Chevalier grivelé et Chevalier guignette) qui méritent un traitement en une super-espèce, vu leur proximité génétique. Elles s’hybrident occasionnellement, au moins en Écosse.

Actitis_hypoleucos_6fr.jpg

Actitis_hypoleucos_1fr

Actitis_hypoleucos_2fr

Actitis_hypoleucos_3fr.jpg

Actitis_hypoleucos_7fr.jpg

Actitis_hypoleucos_5fr

[Espèce Nº556 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019

Liste des autres espèces illustrées: taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s