Circaète de Beaudouin – Circaetus beaudouini

Espèce vedette  – publiée le 30 juin 2018
Publication complète – famille des Accipitridae (buses, aigles, éperviers, etc.)
En anglais: Beaudouin’s Snake Eagle in English

Circaetus_beaudouini_mainAnciennement considéré comme une sous-espèce du Circaète Jean-le-Blanc du Paléarctique, le comportement et exigences écologiques de ce dernier ont souvent été projetés sur lui sans aucune vérification. On peut ainsi dire que c’est un oiseau encore moins bien connu que beaucoup d’autres rapaces africains. Il ne se porte pas bien et il est urgent de réagir, pour lui comme pour beaucoup d’autres espèces animales d’ailleurs.

Selon les vagues informations disponibles, cet oiseau aurait diminué d’environ 90% en moins de 40 ans, ce qui est très alarmant. Il n’est malheureusement qu’un exemple emblématique de la disparition des rapaces en Afrique de l’ouest où l’omniprésence du bétail, l’agriculture de moins en moins traditionnelle et de plus en plus pulvérisée (notamment le coton), la désertification et la chasse souvent incontrôlée dans ces pays provoquent des déclins en série. Bien que même pas convenablement indiquée sur les cartes de répartition, la population ougandaise pourrait être la meilleure chance d’un avenir pour l’espèce. Il y est assez commun au moins une partie de l’année, niche depuis la frontière sud-soudanaise jusqu’au sud de Kasese dans le parc Queen Elizabeth, et des oiseaux sont observés (en hivernage ?) jusque sur les berges du la Victoria, notamment à Mabamba. Il semble rare au Kenya et en Éthiopie (nidification non confirmée).

On ne sait pratiquement rien de son mode de vie : les informations disponibles sont principalement issues de spéculation sur les similitudes avec les deux espèces proches.

Comment protéger notre vedette ?

Partout où l’homme occupe l’espace, les populations animales reculent. Il est donc urgent de changer de méthodes d’exploitation et de diminuer le besoin d’espace. Parmi les pratiques le plus destructrices, il y a la pulvérisation de pesticides. Ce qui détruit le plus d’espaces naturels, notamment en Afrique de l’Ouest, est l’élevage. Insister pour une alimentation végétalienne et bio est donc le point essentiel. C’est particulièrement vrai dans notre cas, et non pas limité à l’Afrique de l’Ouest puisque cette région concernée par la sous-alimentation exporte de grandes quantités d’aliments pour le bétail occidental. Plus de détails dans notre article sur la conservation de la biodiversité.

Taxonomie

Espèce monotypique proche du Circaète Jean-le-Blanc et du Circaète à poitrine noire. Ils étaient auparavant considérés comme formant une seule espèce. Si des cas rares d’hybridations ont été signalés, la cohabitation dans certaines régions comme à Kasese (Ouganda), où le Circaète de Beaudouin et le Circaète à poitrine noire se reproduisent sans apparente interaction, confirme le statut d’espèces distinctes.

Circaetus_beaudouini_3fr.jpg

Circaetus_beaudouini_1fr

Circaetus_beaudouini_2fr.jpg

 

[Espèce Nº181 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018

Liste des autres espèces illustrées: taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s