Cochevis de Thékla – Galerida theklae

Espèce simple – publiée le 27 mai 2020
Publication complète – Famille des Alaudidae (alouette, cochevis…)
En anglais : Thekla Lark in English

This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_main_mallorca_baleares_espagne.jpg

Cette alouette avec une longue huppe est commune mais localisée à deux régions. On la rencontre en effet dans une partie du Paléarctique occidental, précisément en Afrique du Nord (depuis le Sahara occidental jusque dans le nord-ouest de l’Égypte) et sur la péninsule Ibérique avec une minuscule population dans l’extrême sud de la France. L’autre population est dans la corne de l’Afrique : Éthiopie, Somalie et extrême nord du Kenya.

Son habitat est assez particulier : il aime les zones sèches avec des zones de sol nu ou couvertes d’herbe très rase, mais il a également besoin de petits buissons ou d’arbustes. Lorsque ces conditions sont remplies, il peut être abondant. Il est donc logiquement bien moins adapté aux cultures et plantations que le Cochevis huppé.

Le nid est une dépression sur le sol, souvent près d’un petit buisson, garnie de quelques brindilles. La femelle pond normalement 4 ou 5 œufs, rarement jusqu’à 7, et couve 12 jours. Les jeunes sont semi-nidifuges et quittent le nid vers 9 jours alors que leur plumage juvénile complet n’est obtenu qu’à 15 jours.

Les jeunes sont nourris d’invertébrés, ce que mangent aussi principalement les adultes mais eux, comme la plupart des alouettes, complètent avec diverses graines et parfois d’autres parties des plantes.

This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_cristata_comparaison.jpg
Cliquez sur la photo comparative pour voir le meilleur critère de distinction avec le Cochevis huppé.

Taxonomie et sous-espèces

Il a été considéré conspécifique avec le Cochevis de Malabar, endémique à l’Inde, mais cette classification a été basée sur des critères trop superficiels. Ces deux espèces ne sont peut-être même pas sœurs.

On le divise en une douzaine de sous-espèces qui montrent de simple nuances de couleur classique (couleurs plus chaudes ou plus froides, plus claires ou plus foncées) ainsi que l’intensité des stries de la poitrine et des marques sur le manteau et les ailes.

Les oiseaux illustrés sur notre page appartiennent à la sous-espèce nominale.

This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_1fr_mallorca_baleares_espagne_stries_huppe.jpg
This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_1fr_mallorca_baleares_espagne_bec_court_primaires.jpg
This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_5_los_monegros_espagne_adulte_use.jpg
This image has an empty alt attribute; its file name is galerida_theklae_4_los_monegros_espagne_juvenile.jpg

[Espèce Nº878 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Cochevis de Thékla – Galerida theklae

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s