Colibri de Delphine – Colibri delphinae

Espèce vedette – Page simple – Disponible pour sponsoring
Famille des Trochilidae (colibris) – Brown Violet-ear in English
Première publication : 03 janvier 2020 – Dernière mise à jour : 06 janvier 2022

Colibri_delphinae_main.jpgCe colibri est souvent peu commun et localisé. Son aire de répartition est fragmentée mais très vaste, depuis le Guatemala jusque dans le nord du Brésil, avec une population isolée dans l’est du Brésil (Serra do Sincorá), et dans les Andes depuis le Venezuela jusqu’en Bolivie. Il vit en basse et moyenne montagne, parfois jusqu’en plaine en période internuptiale. Il aime les grands arbres ; il fréquente la canopée forestière, la clairière, la lisière, ainsi que certaines plantations.

Le mode de vie est très semblable à celui de notre référence, le Colibri cyanote, pour le peu de détails publiés. On ne connaît toutefois pratiquement rien de sa reproduction. En plus de la différence d’habitat, on constate cependant que le nid du Colibri de Delphine est plus petit et moins élaboré. Les “arènes” (ou leks) de parade vocale rassemblent habituellement moins de huit mâles et ceux-ci sont étalés à une distance de 30 à 60 mètres entre eux.

Taxonomie

Cette espèce est monotypique bien distincte de toutes les autres du genre.

Colibri_delphinae_3co
Colibri de Delphine, Cali, Colombie, novembre 2016
Tous les autres oiseaux du genre montrent un plumage à dominante verte ; celui-ci est donc radicalement différent.
Colibri de Delphine, Cali, Colombie, novembre 2016
Le bout roussâtre des plumes du manteau, des scapulaires, de la calotte, des tertiaires et des grandes couvertures indique un oiseau immature. Comparez avec l’adulte pris le même jour au même endroit, ci-dessus.
Colibri de Delphine, Cali, Colombie, novembre 2016
Les colibris sont des oiseaux très rapides et vifs. La plupart des photos trouvées sur internet sont prises aux mangeoires. Les capturer, en vol, dans la forêt, est nettement plus difficile. Ces deux oiseaux ont été surpris en pleine interaction territoriale. En plus de leur rapidité, une caractéristique notable des colibris est leur agressivité, entre eux et parfois aussi avec d’autres espèces.
Colibri de Delphine, Cali, Colombie, novembre 2016
Les plumes violettes communes à toutes les espèces du genre Colibri, sont à l’origine du nom anglais , “violet-ear”. Elles sont longues et peuvent se dégager des autres plumes pour paraître comme des “oreilles”. Elles sont essentielles pour les parades nuptiales.
Colibri_delphinae_6co.jpg
Colibri de Delphine, Cali, Colombie, novembre 2016
Il n’y a que vue de face que la bavette laisse apparaître de belles couleurs vertes, bleues et turquoises.

[Espèce Nº733 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert, Chantal Lac & Marinella Mejia 2020 – 2022

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Colibri de Delphine – Colibri delphinae

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s