Colibri flavescent – Boissonneaua flavescens

Espèce commune – Page simple – Disponible pour sponsoring
Famille des Trochilidae (colibris) – Buff-tailed Coronet in English
Première publication : 12 janvier 2020 – Dernière mise à jour : 11 février 2022

Boissonneaua_flavescens_mainCe colibri de taille moyenne existe principalement en Colombie, et son aire de répartition passe la frontière nord-est, au Venezuela, et la frontière sud, en Équateur. Il est commun sur quelques sites mais, ailleurs, plutôt rare ou peu fréquent et peu de choses sont publiées sur son mode de vie. On le rencontre dans les forêts entre 2000 et 3500 mètres d’altitude, uniquement dans les Andes.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

La nidification n’est pas bien connue, mais il est dit qu’il construit un nid principalement fait de mousses et de lichens, attaché à une branche à une hauteur de 3 à 10 mètres. La femelle couve seule, deux œufs. Il mange du nectar et des insectes, comme les autres colibris, mais il se pose aussi volontiers, que ce soit pour consommer le nectar ou pour capturer des insectes posés sur les branches et les troncs, un comportement moins habituel des Trochilidae.

Taxonomie et sous-espèces

Cette espèce semble bien distincte des autres, la plus proche étant peut-être le Colibri de Matthews. On la divise en deux sous-espèces pour des petits détails de plumage illustrés sur les photos ci-dessous.

Colibri flavescent (B. f. flavescens), Salento, Colombie, novembre 2016
Les colibris du genre Boissonneaua, appelés “coronets” en anglais, ont l’habitude d’étirer leurs ailes un instant juste après s’être perchés. On voit ici la queue pâle à fin bout foncé de la sous-espèce nominale.
Colibri flavescent (B. f. tinochlora ), Mindo, Équateur, août 2007
La queue pâle avec un gros bout foncé indique ici la sous-espèce la plus méridionale des deux, qui existe dans l’extrême sud de la Colombie et en Équateur.
Colibri flavescent (B. f. tinochlora ), Mindo, Équateur, août 2007
Si ce colibri est souvent peu commun, il est fréquent autour de Mindo et s’est habitué à venir aux mangeoires où il fait le plaisir des touristes.

[EspècNº742 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert, Chantal Lac & Marinella Mejia 2020 – 2022

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Colibri flavescent – Boissonneaua flavescens

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s