Colibri thalassin – Colibri thalassinus

Espèce commune – Page simple (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Trochilidae (colibris) – Mexican Violetear in English
Première publication : 19 septembre 2021 – Dernière mise à jour : 19 septembre 2021

Ce joli colibri de taille moyenne est une “spécialité” du nord de l’Amérique centrale. Il vit surtout au Mexique, comme l’indique son nom anglais, mais aussi au Guatemala et au Honduras ; il aurait aussi été signalé au Nicaragua. Il fréquente les forêts de montagne (surtout les mélanges de pins et de chênes) et les zones adjacentes : cultures, clairières, jardins, etc.

Cet oiseau a été longtemps considéré comme la sous-espèce nominale d’une vaste espèce polytypique, répandue dans le Néotropical. C’est devenu une espèce monotypique alors que les autres taxons sont désormais regroupés sous l’espèce Colibri cyanote. Nous avons fait de cette dernière notre référence comportementale pour la famille des Trochilidae. Le Colibri thalassin semble avoir un comportement identique, ce qui paraît logique pour des oiseaux si proches qu’ils ont été classés en une espèce. Il y a toutefois trois raisons pour séparer le Colibri thalassin du Colibri cyanote : il est plus grand, il a la poitrine bleue (verte chez le cyanote) et il est totalement isolé géographiquement.

Taxonomie

C’est une espèce monotypique, sœur avec le Colibri cyanote (anciennement conspécifique). Superficiellement, il rappelle également le Colibri d’Anaïs, avec lequel il est également allopatrique.

Colibri thalassin, San Cristobal de las Casas (Chiapas), Mexique, septembre 2021
La poitrine bleue est le principal caractère qui distingue nettement cette espèce du Colibri cyanote. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel net, mais il est possible que la femelle ait le bleu de la poitrine moins étendu que le mâle, au moins en moyenne.
Colibri thalassin, San Cristobal de las Casas (Chiapas), Mexique, septembre 2021
Dans les fleurs et la végétation, “l’oreille” (couvertures parotiques) violette, à l’origine du nom anglais (violetear) du genre Colibri, est souvent bien visible et permet une identification facile.
Colibri thalassin, San Cristobal de las Casas (Chiapas), Mexique, septembre 2021
Le vol stationnaire permettant de se nourrir dans les fleurs est une compétence partagée par tous les colibris ; presque aucun n’autre oiseau, au monde, est capable d’un tel vol sans vent de face avec une exception notable, le Martin-pêcheur pie.
Objectifs recherchés pour une page complète : sponsoring

[Espèce Nº1358 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

5 thoughts on “Colibri thalassin – Colibri thalassinus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s