Échasse blanche – Himantopus himantopus

Espèce simple – page publiée le 19 mars 2018

Himantopus_himantopus_main.JPG

Cet oiseau très élégant est un habitant commun et bruyant des zones humides européennes, africaines et asiatiques. La population mondiale se porte bien mais, localement, l’assèchement des zones humides peut engendrer une diminution ou une disparition. À l’inverse, c’est un des premiers oiseaux à coloniser une zone humide artificielle, même polluée. Dans un avenir proche, il n’y a donc pas de quoi s’inquiéter pour cette espèce contrairement à d’autres échasses, notamment aux Hawaï et en Nouvelle-Zélande qui, elles, sont menacées d’extinction. La longueur de ses pattes, roses chez l’adulte, la rend impossible à confondre sauf aux rares zones des contacts avec d’autres espèces du même genre. Les poussins sont cependant parfois confondus avec des chevaliers! 

Himantopus_himantopus_3fr.jpgLe mode de vie est habituel pour les Recurvirostridae, et même beaucoup d’autres limicoles. Le nid de tiges est construit sur le sol en zone humide  et généralement entourés d’eau ou de vase, voire carrément sur une eau très peu profonde. Il est souvent installé dans une petite colonie lâche, et la femelle y pond environ 4 ou 5 œufs. Ils sont couvés par les deux parents. Le poussins, nidifuges, sont nourris par les deux parents également. Elle se nourrit principalement d’invertébrés.

Himantopus_himantopus_5frSes longues pattes lui permettent d’aller en eaux relativement profondes, et le long bec permet d’atteindre la nourriture loin sous la surface de l’eau, bien qu’elle en ramasse aussi une partie sur la surface.

Taxonomie

Dans notre classification, nous considérons l’Échasse blanche comme une simple espèce monotypique. Toutefois, ses relations avec les autres échasses sont floues. Il y a entre 2 et 6 espèces d’Himantopus selon les références: pas moins de 4 espèces sont parfois considérées comme sous-espèces de l’Échasse blanche. Lorsqu’il y a des contacts entre différents taxons, des hybrides sont observés, mais ils restent assez rares. De nouvelles études pourraient sans doute changer la donne.

Himantopus_himantopus_4fr

Himantopus_himantopus_1fr.jpg

Himantopus_himantopus_2fr.jpg

Himantopus_himantopus_6fr.jpg

[Espèce Nº78 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018

Liste des autres espèces illustrées: taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s