Flamant nain – Phoeniconaias minor

Espèce vedette – publiée le 16 juin 2019
Publication complète – la famille des Phoenicopteridae (flamants)
En anglais: Lesser Flamingo in English

Phoeniconaias_minor_main.JPGCet oiseau est extraordinaire à plus d’un titre. Si la population est actuellement de plus de 2 millions d’individus, il ne se reproduit régulièrement que sur quelques sites (cinq sont bien connus), et plus de trois-quart de la population mondiale se reproduit sur un seul lieu, le lac Natron (en Tanzanie). Une exploitation de ce lac pourrait décimer très rapidement cette espèce.

Les oiseaux du lac Natron sont vus par centaines de milliers sur les lacs du Grand Rift (Bogoria, Baringo, etc.) et de la région des grands lacs, notamment le lac Georges et le lac Edward. Les autres colonies d’Afrique orientale et australe sont au Botswana et en Namibie (Etosha), et fournissent des oiseaux qui occupent toute la région où il est commun.

La situation est semblable en Asie, avec néanmoins une population bien plus petite, où les nicheurs sont centrés sur une seule zone entre l’Inde et le Pakistan (Rann of Kutch). Le cinquième site de nidification habituel est le delta du Sénégal (en Mauritanie), et la nidification y est plus irrégulière qu’ailleurs. Il est probablement menacé en Afrique de l’Ouest.

La nidification a généralement lieu en énormes colonies (plus d’un million de couples au lac Natron) et le nid sommaire est installé sur le sol. La femelle y pond un œuf, plus rarement deux, et le couple couve un mois. Contrairement à la plupart des autres oiseaux, le jeune emplumé (à deux ou trois mois) n’a pas encore la masse ni la taille de l’adulte et continue ainsi à grandir avec son plumage juvénile, n’atteignant les caractéristiques de l’adulte qu’en trois ans.

C’est une espèce hyper-spécialisée qui mange presque exclusivement des algues microscopiques, par exemple la spiruline pour en citer une connue. Il peut compenser avec des minuscules invertébrés (comme des gnathifères) lorsque les algues ne sont pas assez abondantes.

Taxonomie

Espèce monotypique unique dans son genre Phoeniconaias, dont les relations avec les autres flamants sont relativement éloignées.

Phoeniconaias_minor_2fr.jpg
Phoeniconaias_minor_1fr.jpg
Phoeniconaias_minor_3fr
Phoeniconaias_minor_4fr.jpg
Phoeniconaias_minor_5ke.JPG
Phoeniconaias_minor_6ke
Phoeniconaias_minor_7fr.jpg

[Espèce Nº532 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s