Foulque macroule – Fulica atra

Espèce de référence – publiée le 10 juillet 2018
Publication partiellevoir la famille des Rallidae (râles, foulques et gallinules)
En anglais: Common Coot in English

Fulica_atra_main

Cet oiseau est un des plus connus d’Eurasie et d’Australie. Il est commun et très facile à voir. En effet, les foulques sont les oiseaux les plus “nageurs” de tous les Rallidae, et sont ainsi observées sur les plans d’eau, même en ville, comme le sont les canards. Ainsi, les foulques ne se confondent avec aucun autre emplumé, mais les différentes espèces entre elles sont, par contre, extrêmement proches.

Illustration de la méthode Formation Ornitho

Cette espèce est une référence pour illustrer l’évolution d’un poussin nidifuge vers son plumage juvénile avec, plus bas, plusieurs illustrations prises successivement la même saison sur le même site. Beaucoup d’informations sur les couples et les trios sont semblables à celles décrites dans la page d’une autre espèce de référence, la Gallinule poule-d’eau. Notez que la Foulque macroule étant plus grande, la nidification est un peu plus longue : 3 à 4 semaines d’incubation, 3 à 4 jours avant de quitter le nid, environ un mois pour plonger et se nourrir seul et 2 à 3 mois pour être capable de voler.

Cet oiseau est plus végétarien que la Gallinule poule-d’eau, utilisant presque toutes les stratégies possibles pour se nourrir : barboter comme un canard de surface, plonger, brouter, etc. Quelques invertébrés sont aussi au menu et, plus exceptionnellement, un petit poisson (voir photo tout en bas). Elle peut aussi voler la nourriture à d’autres oiseaux comme les gallinules, justement.

Taxonomie et sous-espèce

C’est une espèce très proche des autres foulques, notamment de la Foulque à crête (ou caronculée), de la Foulque d’Amérique, de la Foulque des Hawaï et même de la Foulque leucoptère et d’autres espèces sud-américaines.

Quatre sous-espèces sont décrites mais ne sont pas vraiment différentiables sur le terrain. Comparez la sous-espèce australienne ci-dessous avec les autres de la page (ssp nominale d’Eurasie) pour vous en convaincre.

Fulica_atra_fr2

Fulica_atra_fr1.jpg

Fulica_atra_fr6

Le nid ci-dessus ainsi que toutes les images ci-dessous ont été pris à Frasnes-lez-Buissenal (Belgique) en 2018. On peut voir l’évolution spectaculaire du poussin qui vient de sortir du nid (en haut) vers le juvénile (en bas). Voir aussi le vocabulaire lié à l’âge des oiseaux.

Fulica_atra_age

Ci-dessous, cette Foulque macroule adulte apporte un poisson pour nourrir les poussins encore très jeunes qui sont au nid. C’est une observation exceptionnelle (Canal de Ronquière, Belgique, juin 2018).

Fulica_atra_10fr.JPG

[Espèce Nº191 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018

Liste des autres espèces illustrées: taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Advertisements

2 thoughts on “Foulque macroule – Fulica atra

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s