Gobemouche drongo – Melaenornis edolioides

Espèce simple – publiée le 19 juillet 2019
Publication complète – famille des Muscicapidae (rossignols, traquets, gobemouches…)
En anglais : Northern Black Flycatcher in English

Melaenornis_edolioides_mainCe gobemouche assez grand est répandu et assez commun depuis la Mauritanie et le Sénégal jusqu’à l’Érythrée et l’extrême nord-ouest de la Tanzanie. Il vit dans des boisements divers, parcs, jardins, zones agricoles, collines et savanes tout en évitant la forêt fermée, les déserts et autres milieux très arides.

Les études précises sur sa reproduction sont manquantes. On imagine cependant que la stratégie rappelle celle du Gobemouche sud-africain, donc également celle de notre référence, le Gobemouche de Fischer. Sur le terrain, on remarque qu’il chasse plus souvent les insectes au sol qu’en vol. En effet, soit il effectue une attaque depuis un perchoir vers le vol, soit il sautille au sol comme un rossignol ou le Rougegorge familier.

Taxonomie et sous-espèces

Espèce génétiquement bien distincte des autres, généralement divisée en trois sous-espèces pour les reflets bleu-vert du plumage qui sont un peu plus nets chez la sous-espèces nominale d’Afrique de occidentale est plutôt atténués en Afrique centrale et orientale.

Melaenornis_edolioides_1fr.jpg
Melaenornis_edolioides_2fr.jpg

[Espèce Nº565 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Gobemouche drongo – Melaenornis edolioides

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s