Gravelot à collier interrompu – Charadrius alexandrinus

Espèce de référence – publiée le 4 février 2018
Publication complète – famille des Charadriidae (gravelots, vanneaux, etc.)
En anglais: Kentish Plover in English

Charadrius_alexandrinus_mainCe petit gravelot est répandu depuis les îles du Cap-Vert et les Açores jusqu’au Japon et à la Sibérie orientale via l’Ukraine, la Somalie et le Sri Lanka. Il vit presque toujours sur du sable : la côte (les plages), les abords des lagunes et divers milieux situés à proximité de l’eau salée ou saumâtre, avec végétation rase ou inexistante. 

Il niche en couple fidèle, mais si un individu quitte le territoire pour différentes raisons, ce qui arrive régulièrement, alors celui qui reste accepte généralement un ou une remplaçante pour continuer la reproduction. Il est territorial et s’installe isolément ou en colonies lâches (au moins 20 mètres entre les nids). Le nid est une dépression (qu’il peut creuser en partie lui-même) au sol, aménagée avec un peu de végétation et des fragments de coquilles. Malgré la petite taille, il faut 4 semaines aux œufs (généralement 3) pour éclore et encore 4 semaines aux poussins, nidifuges, pour obtenir leur plumage juvénile.

Il chasse les invertébrés au sol et en surface ou proche de celle-ci, comme le font les autres gravelot, par exemple le Grand Gravelot.

À propos de l’identification de ce gravelot et des espèces proches, voyez notre article les gravelots européens.

Taxonomie et sous-espèces

Concernant la nomenclature française, voyez les détails sur la page du Grand Gravelot.

Le Gravelot à collier interrompu est généralement divisé en trois sous-espèces proches qui ne diffèrent que sur de subtils détails de plumage, notamment l’intensité du roux-beige de la calotte.

Cette espèce est proche de plusieurs autres, toutes ayant été rarement ou même souvent considérées comme sous-espèces. Leurs répartitions géographiques respectives se complètent et les classer dans une super-espèce semble raisonnable. Voici la liste exhaustive, notez que les trois espèces exclusivement asiatiques ainsi que l’américaine sont menacées.

  • Gravelot neigeux (Charadrius nivosus), Amériques
  • Gravelot à front blanc (Charadrius marginatus), Afrique noire et Madagascar
  • Gravelot de Swinhoe (Charadrius dealbatus), détails inconnus, niche peut-être sur la côte sud-est de la Chine
  • Gravelot de Java (Charadrius javanicus), du sud de Sumatra au Timor
  • Gravelot du Péron (Charadrius peronii), du sud de la Thaïlande aux Philippines et au Timor
  • Gravelot à tête rousse (Charadrius ruficapillus), Australie et Timor
Charadrius_alexandrinus_6fr.jpg
Charadrius_alexandrinus_4fr
Charadrius_alexandrinus_5fr.jpg
Charadrius_alexandrinus_7fr
Charadrius_alexandrinus_8fr.jpg

[Espèce Nº35 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s