Guaiabero lunulé – Bolbopsittacus lunulatus

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – publiée le 22 octobre 2018
Publication partielleFamille des Psittaculidae (perruches de l’Ancien Monde)
En anglais : Guaiabero in English

Cet endémique philippin n’existe que sur cinq îles de l’archipel : Luçon, Panay, Leyte, Panaon et Mindanao. Il vit dans les forêts, même lorsqu’elles sont dégradées et exploitées, les plantations de fruitiers et les zones plus ouvertes parsemées de grands arbres. Cette adaptabilité lui permet d’avoir des populations encore relativement saines ; il n’est donc pas considéré comme menacé.

C’est un frugivore et c’est son goût pour la goyave qui est à l’origine de son nom vernaculaire (goyave se dit “guayaba” en espagnol). Il est certainement cavicole comme les autres espèces de la famille, mais sa reproduction n’a pas été étudiée et aucun détail n’est publié.

Taxonomie et sous-espèces

Cet oiseau est seul dans son genre et donc relativement éloigné de tous les autres Psittaculidae. On le divise en quatre sous-espèces catégorisant les variations régionales de couleur qui touchent surtout le bleu de la tête (étendue et intensité).

[Espèce Nº295 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

  

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Guaiabero lunulé – Bolbopsittacus lunulatus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s