Hirondelle à tête blanche – Psalidoprocne albiceps

Espèce commune – Page simple (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Hirundinidae (hirondelles) – White-headed Sawwing in English
Première publication : 17 août 2021 – Dernière mise à jour : 17 août 2021

Cette hirondelle au plumage unique est localement présente entre le Sud-Soudan et le nord de l’Angola. Les nicheurs du sud-est de la répartition (Katanga en R. D. du Congo, Zambie et Malawi) sont migrateurs : ils hivernent plus au nord, où vivent les nicheurs sédentaires. Elle préfère les boisements, dont le miombo, les forêts de montagne où elle fréquente les clairières et les lisières, et les parcelles forestières en zone agricole.

Le mode de vie n’est que peu connu et paraît identique à celui de l’Hirondelle du Ruwenzori. Vu la cohabitation, il doit y avoir une différence de niche écologique comme expliqué dans notre vidéo sur le sujet. Cette différence ne se voit pas au premier abord. En effet, comme sa “cousine” à tête noire, elle chasse les insectes en vol et creuse une galerie dans de la terre meuble pour y installer son nid ; parfois, elle aménage une galerie de rongeur. Au fond de la galerie, elle ajoute de l’herbe, des plumes et du lichen et pond 2 à 4 œufs. Il n’y a pas d’autres informations disponibles.

Taxonomie et sous-espèces

La population angolaise, avec le blanc de la tête et du menton “sali” de gris, est classée dans une sous-espèce distincte (P. l. suffusa).

Elle cohabite largement avec plusieurs taxons du complexe de l’Hirondelle hérissée, notamment l’Hirondelle du Ruwenzori, ce qui indique une distance génétique significative. Elle ne paraît pas apparentée à une autre hirondelle en particulier.

Hirondelle à tête blanche, Monduli, Tanzanie, juillet 2010
Une tête ainsi mélangée de noirâtre et de blanchâtre indique une femelle ; comparez avec les mâles plus haut.
Hirondelle à tête blanche, Kasese, Ouganda, juillet 2012
Le juvénile a des plumes plus brunes et la tête n’est pas blanche mais marquée de taches grises qui permettent de distinguer l’espèce à tête blanche des autres espèce de Psalidoprocne.
Objectifs recherchés pour une page complète :
Photos en vol, sponsoring

[Espèce Nº1325 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

11 thoughts on “Hirondelle à tête blanche – Psalidoprocne albiceps

  1. Belle image d’un juvénile sur la fiche ,..la femelle Hirondelle à tête blanche n’étant pas en reste !..:elle semble porter un manteau -fourrure(l’effet fluffy des plumes..) et montre bien le noir/blanc de la tête ;

    Like

  2. Vraiment très jolie hirondelle, en fait, grâce à toi, je découvre qu’il y en tellement de différentes et elles toutes belles 😍

    Liked by 1 person

  3. C’est fabuleux car je ne connaissais pas cette hirondelle, elles sont toujours aussi passionnantes les une que les autres. Merci infiniment pour toutes ces photos et ces explications.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s