Histurgopse à queue rouge – Histurgops ruficauda

Espèce vedette – publiée le 14 avril 2019
Publication complète –  famille des Ploceidae (Tisserins, euplectes, travailleurs…)
En anglais: Rufous-tailed Weaver in English

Histurgops_ruficauda_main

Ce gros tisserin, proche des mahalis (Plocepasser), est classé dans un genre distinct car il a une morphologie et un plumage unique. Il a été longtemps été considéré comme endémique du nord de la Tanzanie, mais des cas de nidification au Masaï Mara (Kenya) ont changé son statut. Cela reste une espèce très localisée.

Comme beaucoup de tisserins, cet oiseau consomme des fruits, des graines et des invertébrés. Il vit dans des savanes à épineux (surtout les acacias) entre 1000 et 2000 mètres d’altitude. Il construit des nids assez discrets car très négligés : ils ressemblent à des amas de branches ou de brindilles dans des épineux aux branchages denses, en colonies de quelques nids à quelques dizaines. Ils ont une vague forme de boule avec deux entrées lors de la construction puis l’une d’elle est condamnée dès que la ponte intervient. Les autres détails ne sont pas encore connus.

Taxonomie

C’est un Ploceidae (et non pas un Passeridae comme ça a parfois été suggéré) monotypique dans un genre également monotypique classé entre les mahalis et les sporopipes.

Histurgops_ruficauda_1fr.jpg
Histurgops_ruficauda_3fr.jpg
Histurgops_ruficauda_2fr.jpg
Histurgops_ruficauda_4fr.jpg

[Espèce Nº469 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Histurgopse à queue rouge – Histurgops ruficauda

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s