L’âge des oiseaux

delichon_urbicum_age1fr.jpgNous allons étudier en détail les catégories d’âge souvent utilisées et le vocabulaire habituel pour les nommer.

C’est assez confus, car plusieurs systèmes se chevauchent, certains mots regroupent plusieurs catégories et certaines classifications semblent en contredire d’autres.

Cette page devrait éclaircir tout ça.

 

Le pullus ou, tout simplement, le poussin (ou encore l’oisillon)Cursorius_temminckii_age1fr

Nous allons commencer par le commencement ! L’oiseau naît dans un œuf et ce terme, “œuf”, est admis par tous, c’est un bon début ! Lorsque l’oisillon sort de sa coquille, nous allons l’appeler “pullus” (pluriel: “pulli” – c’est du latin) jusqu’au moment où son corps, nu ou vaguement couvert d’un léger duvet à la naissance, sera totalement emplumé. Il convient de distinguer deux types de pulli.

La majorité des oiseaux, dont l’hirondelle ci-dessus, est NIDICOLE c’est-à-dire que le pullus reste au nid jusqu’au moment où il obtient son premier plumage. Donc chez les nidicoles (environ 95% des espèces d’oiseaux) c’est très facile: un pullus est un oiseau encore dans son nid, incapable de voler.

Une minorité est toutefois NIDIFUGE. Les oiseaux nidifuges comme l’Ouette d’Égypte quittent le nid le jour de la naissance ou le lendemain. Environ 500 espèces d’oiseaux dont tous ou la plupart des Anatidae, Phasianidae, Turnicidae, Rallidae ainsi que les familles de limicoles dont le courvite ci-dessus sont des nidifuges. Passer_hispaniolensis_age1frLa limite du pullus et du juvénile est alors un peu plus floue. Un oiseau isolé, qui semble avoir son plumage complet (mais comment vérifier chaque plume sur le terrain ?), avec une taille à peine inférieure à celle de l’adulte est-il un “vieux” poussin ou un juvénile tout frais? Il ne sera pas toujours possible de trancher.

Dans le language courant, on utilise souvent “poussin” pour un nidifuge et “oisillon” pour un nidicole, mais ceci n’est pas une règle scientifique, “pullus” étant le plus approprié.

 

Définition: on appelle pullus (éventuellement poussin ou oisillon) un individu qui est sorti de l’œuf mais n’a pas encore son premier plumage complet ni la taille adulte. 

Le juvénilePhylloscopus_canariensis_age1fr

Lorsque le pullus a fini de s’emplumer, on l’appelle juvénile. Il reste juvénile jusqu’à la première mue. Muer est l’action de changer ses plumes. Le plumage juvénile est donc le premier plumage de tout oiseau, par définition.

Le terme est donc bien défini, mais la question de l’individu qui est en train de muer de son premier plumage reste un peu floue. Est-il juvénile jusque lorsque la première plume tombe ou jusqu’au moment où toutes les plumes ont été remplacées? Chez un petit passereau qui change en une semaine ou deux, ce n’est pas un gros souci, mais chez un grand rapace qui met 4 ans à remplacer toutes ses plumes, la question est cruciale.

Ispidina_picta_age1fr.jpgVous trouverez les deux approches dans la littérature, mais nous préférons ici considérer le juvénile jusqu’au début de la mue. Il est toutefois possible d’être plus précis. En effet, si une mue est visible sur un oiseau aux caractères de juvénile, on peut le dire “en mue post-juvénile“. Vous pouvez apprécier l’évolution du plumage et de la couleur du bec du Martin-pêcheur huppé en mue post-juvénile et comparer à des adultes et un juvénile sur sa page.

 

Définition: un juvénile est un jeune oiseau qui a développé son premier plumage complet et n’a pas encore entamé la mue de celui-ci.

Pernis_apivores_age1.jpgCertains oiseaux acquièrent leur plumage adulte une fois la mue post-juvénile terminée. Il s’agit surtout des plus petites espèces mais aussi de plus grandes comme des canards.

L’immature (non-juvénile)

Un juvénile est presque toujours un oiseau immature, mais il y a de très rares exceptions. Il y a par exemple des juvéniles d’Épervier de Cooper qui ont été observés se reproduisant avec succès, voir article en anglais. Ces cas sont rarissimes, mais ils peuvent devenir plus fréquents et alors faire évoluer l’espèce de manière pédomorphique. Un exemple est illustré avec le Coucal à sourcil blanc.

Lorsque le juvénile a terminé sa mue, si le plumage suivant n’est pas le plumage de l’adulte, on le qualifiera “d’immature”; on devrait sans doute dire “immature non-juvénile” puisque le juvénile est habituellement un immature également. Ce terme, relativement imprécis, est souvent décrié car des cas d’oiseaux se reproduisant avec un des plumages “immatures” sont parfois remarqués. Il y a des espèces où la maturité sexuelle est atteinte alors que le plumage semble encore transitionnel… on pourrait dire informellement qu’il y a un plumage “jeune adulte” et un plumage “vieil adulte” !

C’est dérangeant car un juvénile qui vient de muer est encore immature, mais il est bien possible qu’il se reproduise avec le même plumage 6 mois plus tard. Appeler ce plumage “immature” est alors très approximatif.

Il est préférable d’accepter d’adapter notre nomenclature selon les stratégies des oiseaux et ainsi d’analyser certaines familles avec des approches spécifiques. La page  sur les Laridae est déjà publiée, celle sur les Accipitridae est en construction. Il s’agit des deux familles les plus complexes concernant les âges.

Dans cet article, nous allons présenter de façon générale deux classifications distinctes pour donner un âge le plus précis possible à un oiseau de type “immature non juvénile”, ou disons, un oiseau qui n’est plus juvénile mais n’a pas encore son plumage adulte complet – en gardant à l’esprit que certains oiseaux n’ont pas de tels plumages de transition.

Méthode “hiver / été”

Morus_bassanus_age1fr.jpgCette manière de classer, encore souvent utilisée dans les guides de terrain, risque de disparaître car elle n’a de sens que dans certaines régions du monde… là où il y a effectivement des hivers et des étés, comme en Europe.

L’idée est d’appeler l’oiseau qui a terminé sa mue post-juvénile “1er hiver”, car il passera effectivement son premier hiver avec ce plumage. Ensuite, s’il n’est pas encore adulte, on l’appellera “1er été” dès qu’il termine la mue suivante, souvent partielle. Ça peut paraître incohérent, car c’est souvent le deuxième été qu’il vit (tout dépend du mois de sa naissance), mais c’est ainsi que c’est utilisé.

La mue suivante est complète et a généralement lieu en été ou début d’automne. Si l’oiseau n’acquiert pas encore son plumage adulte, on parle de “2ème hiver”; à la mue suivante de “2ème été”, puis “3ème hiver”, etc. Certains oiseaux mettent 7 ans pour atteindre le stade adulte ! On utilise parfois les abréviations H1 pour 1er hiver, H2 pour 2ème hiver, E1 pour 1er été, etc.

 

Méthode des “années calendaires” (ou années “calendrier”)

Cette méthode est largement utilisée aux États-Unis et l’abréviation anglophone “cy” (pour calendar year – année calendaire) est utilisée dans la littérature francophone.

C’est très simple à utiliser.

L’oiseau (y compris le juvénile) dans son année de naissance, jusqu’au 31 décembre, s’appelle “1cy”. Ensuite, du 1er janvier durant toute l’année, il sera en “2cy” et ainsi de suite, on ajoute 1 chaque fois la nuit de la Saint-Silvestre: 3cy, 4cy, 5cy…

Un oiseau de moins d’un an, par exemple s’il est né en mai 2017, sera “2cy” en avril 2018. Cela perturbe un peu, il ne faut pas compter comme avec les anniversaires des humains…

pelecanus_rufescens_age1fr.jpg

 Les adultes

L’idée d’un adulte est un oiseau mature, capable de se reproduire. Toutefois, on parle de “plumage adulte” lorsque le plumage et les couleurs observées sont du type de l’oiseau plus âgé, plumage qu’il garde normalement toute sa vie; nous devrions dire “plumages” car, bien souvent, il y a deux plumages qui alternent annuellement. On a vu au chapitre précédent que des oiseaux au plumage immature pouvaient parfois se reproduire.

Le plumage adulte “nuptial”: entre la mue (souvent partielle) prénuptiale (en Europe, février, mars sont les mois types) et la mue post-nuptiale. Certains oiseaux ne font qu’une mue annuelle, les couleurs nuptiales s’intensifient alors simplement avec l’usure.

Le plumage adulte “inter-nuptial”: entre la mue (souvent complète) post-nuptiale (en Europe,  août – septembre sont les mois types) et la mue prénuptiale.

ardeola_ralloides_2fr.jpg

Voyez nos pages sur les critères d’identification et les articles d’identification.

 

Advertisements

2 thoughts on “L’âge des oiseaux

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s