Leçon 3 – annexe 1 : les familles

thumbnailL3

Dans la leçon 3, nous avons vu que les espèces sont regroupées en genres, familles et autres niveaux taxonomiques selon leurs divergences respectives, et ces groupement impliquent des similitudes entre les membres d’un même taxon. Dans cette leçon, nous expliquons par exemple que les Paridae (“vraies” mésanges) sont cavicoles (nichent en cavités) et pas les Aegithalidae (“mésanges à longue queue”). Il y a aussi des caractères semblables au niveau du phénotype de chaque taxon, permettant ainsi de les identifier. Prenons deux familles citées et illustrées à la leçon 3. Les Fringillidae (famille des pinsons) ont un bec fort et conique correspondant à un régime principalement granivore et les Phylloscopidae (famille des pouillots) ont un bec fin, plat et pointu correspondant à un régime principalement insectivore. Cette correspondance illustre la méthode expliquée à la leçon 2 : nous allons identifier les oiseaux par étape selon des ressemblances superficielle.

Nous allons proposer une série d’exercices d’identification avec deux étapes principales : la famille, puis l’espèce. Les familles que nous groupons sous le nom de “nageurs” peuvent se ressembler, mais sont traitées en détail à la leçon 2. Les familles que nous ajoutons pour les exercices de la leçon 3 sont assez facile à identifier, et vous avez vu des images de la plupart dans la partie théorique ou sur la vidéo. Nous faisons la liste complète illustrée des familles ci-dessous avec une petite remarque sur l’identification. Les espèces sont illustrées dans l’annexe 2 (en construction). Vous pouvez utiliser cette page comme “guide d’identification des familles” pour les exercice 3b et 3c, et pour les suivants si vous en ressentez encore le besoin (sinon l’annexe 2 sera suffisante).


Phasianidae : famille des perdrix, faisans, francolins, etc.

Oiseaux terrestres à ailes courtes, rappelant les “poules”. Les poules et coqs domestiques ont d’ailleurs comme origine le Coq de Bankiva (Gallus gallus) qui est un Phasianidae. C’est la seule famille de gallinacés de notre page, ce groupe ayant été décrit à la leçon 2.

Phasianidae_l3


Anatidae : familles des cygnes, oies, canards, etc.

Oiseaux nageurs variés dont l’identification est analysée à la leçon 2.

Anatidae_l3


Phalacrocoracidae : famille des cormorans

Oiseaux nageurs souvent noirs ou foncés, avec une queue assez longue et un bec étroit, puissant et crochu, bien décrits à la leçon 2.

Phalacrocoracidae_l3
Podicipedidae : famille des grèbes

Petits nageurs à la queue réduite ou invisible, décrits à la leçon 2.

Podicipedidae_l3


Ardeidae_l3bArdeidae : famille des hérons, aigrettes, butors, etc.

Grands échassiers classiques à longues pattes, long bec, cou assez court à très long selon les genres, qui volent le coup “plié” en “S”. Donne une “jizz” d’oiseaux plus “mous” contrairement aux cigognes qui paraissent plus “rigides”.

Ardeidae_l3


Ciconiidae : famille des cigognes

Très grands échassiers qui pourraient être confondus avec les Ardeidae mais les Ciconiidae ont un corps plus massif, le cou souvent plus épais, un bec souvent encore plus puissant. Les cigognes volent avec le cou tendu. Le plumage est souvent très contrasté.

ciconiidae_l3


Laridae : oiseaux aquatiques et aériens, aux ailes proportionnellement plus longues que celles les nageurs et aux pattes et becs bien plus courts que ceux des grands échassiers.

Laridae_l3


Rallidae : famille intermédiaire entre des nageurs et des petits échassiers, unique en son genre mais très variable. Les longs doigts, parfois lobés, sont toutefois caractéristiques ainsi que la plaque frontale pour nombre d’espèces.


Fringillidae : passereaux granivores (bec conique) avec une courte queue courte et échancrée.


Phylloscopidae : passereaux insectivores de taille réduite. Ce sont des insectivores “furtifs” : ils sont constamment en mouvement dans les feuillages et branchages, contrairement aux Muscicapidae. Ils ont habituellement un sourcil clair souligné d’un trait sourcilier et des lores foncés : voir la leçon 1 pour le vocabulaire.

Phylloscopidae_l3


Regulidae_l3Regulidae : famille de quelques espèces de petite taille (les plus petits oiseaux en Europe) qui peuvent ressembler aux Phylloscopidae (pouillots) mais ils ont des pattern d’ailes bien plus contrasté avec toujours des barres alaires bien marquées dans les couvertures alors que les pouillots communs en Europe occidentale n’ont pas de barre alaire.

Les pattern de la face et de la tête dépend des espèces, mais il est aussi significativement différent de celui des pouillots européens. Les roitelets donnent souvent une impression d’oiseaux colorés et attractifs, et les pouillots paraissent ternes et peu contrastés.


Muscicapidae : ce sont des “insectivores terrestre/percheurs”, un groupe de famille distinct des “furtifs” comme les pouillots et roitelets. La différence se voit surtout au comportement, nous y reviendrons dans une prochaine leçon. L’identification ne devrait pas poser de problème : ils sont presque toujours plus colorés que les pouillots (pensez aux rougegorges) et les juvéniles sont “pointillés”, ce que les pouillots ne sont jamais.

Muscicapidae_l3

Paridae : les mésanges sont des oiseaux rondelets et assez colorés ou contrastés. Leur bec est plus petit que ceux des granivores, mais plus conique ou plus court que ceux des vrai insectivores. Dans le cadre de nos exercices, vous les identifierez facilement à leur menton noir.


 

 

4 thoughts on “Leçon 3 – annexe 1 : les familles

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s