Loriquet de Weber – Trichoglossus weberi

Ecolodge_indonesia_logo_small

Espèce endémique Niveau 2** (“star”) – publiée le 18 juin 2020
Page complète publiée avec ECOLODGES INDONESIA

Famille des Psittaculidae (perruches de l’Ancien Monde)
En anglais : Flores Lorikeet in English

Trichoglossus_weberi_main_ecolodge_mbeliling_flores_indonesie

Ce loriquet endémique de l’île de Florès, en Indonésie, est mal connu car il y a peu d’observateurs sur Florès, mais aussi car il a longtemps été considéré comme une sous-espèce, parmi plusieurs autres, du Loriquet eutèle, qui vit plus à l’est. C’est un problème, car il est peu commun, très probablement en danger, mais aucune étude ne quantifie sa population. Il n’est donc, officiellement, que “presque menacé” (Near Threatened).

Pourtant, la déforestation massive, la chasse et les captures pour le trafic sont des pratiques courantes sur Florès, et il serait nécessaire d’agir rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

Sur le terrain, il est évident que l’espèce n’est pas commune, et la population de 10 000 individus suggérée par Birdlife International (qui admet que c’est une valeur très approximative) nous semble largement sur-estimée. Il n’y a aucune donnée sur son régime alimentaire ni sur sa reproduction. Nos observations montrent qu’il aime manger les jeunes feuilles d’arbres à feuilles caduques (voir ci-dessous).

Un endémique de plus pour les jardins de l’Écolodge Mbeliling

Sur le site internet du lodge, nous voyons qu’il est possible d’y rencontrer quatre endémiques : le petit-duc, le monarque, la corneille et le coryllis. N’ayant pas eu le temps de faire beaucoup de recherches avant d’arriver sur les lieux, nous n’avions pas prévu d’y rencontrer un endémique supplémentaire. Sans doute que les personnes qui ont rédigé le site utilisaient une ancienne classification ou ignoraient simplement la présence du loriquet. Après une semaine au lodge, alors que nous avions vu et entendu la Perruche de Geoffroy et le Coryllis de Wallace, nous voyons une “perruche” différente sur une branche, sous la pluie, près du restaurant du lodge.

Trichoglossus_weberi_1fr_pluie_ecolodge_mbeliling_flores_indonesie

Nous étions confortablement abrités par les panneaux solaires. Il apparaît tout de suite que cet oiseau a la forme d’un loriquet comme nous les connaissons d’ailleurs, mais il est tout vert. Une “coche” surprise, sur laquelle nous ne mettons pas de nom immédiatement. Après notre excellent repas de pâtes et de tempeh, nous rentrons dans la chambre et vérifions ce que nous avons photographié. Surprise, il s’agit du Loriquet de Weber, endémique de Florès. La photo est mauvaise (ci-contre) mais nous sommes satisfaits de la rencontre. Dans les jours suivants, nous avons vu deux individus et ce durant près d’une semaine, rapidement suivis de quatre autres. Ainsi, c’est un groupe de six individus qui est resté dans le coin jusqu’à la fin du mois de mai. Nous les entendions et parfois les voyions voler, très rapidement, au-dessus de la forêt, des jardins, du lodge, de la route… mais rarement on les apercevait au posé. Après un mois d’observations furtives, nous avons eu la chance de les avoir dans un arbre, tout proche du lieu de la première observation – en bordure des jardins. Nous avons pu réaliser les clichés ci-dessous, qui sont imparfaits car la lumière était défavorable.

Trichoglossus_weberi_2_ecolodge_mbeliling_flores_indonesie
Trichoglossus_weberi_3_ecolodge_mbeliling_flores_indonesie
Trichoglossus_weberi_6_ecolodge_mbeliling_flores_indonesie

Au mois de juin, une surprise de plus. Le groupe grandit et atteint la trentaine d’individus. Il dort dans une partie escarpée et inaccessible de la forêt et vient chaque jour, vers midi, dans un grand arbre qui borde les jardins du lodge. Chaque jour, nous pensons que nous arriverons à prendre LA super photo et retardons la publication de cette page. Nos histoires racontées ici sont réelles et elles ne peuvent pas toujours bien finir, comme c’est le cas pour le Siffleur fauve ou le Minivet de Sumbawa, par exemple. Le groupe est resté environ deux semaines pour profiter des jeunes pousses : c’est un arbre à feuille caduque et c’est en juin que les nouvelles feuilles sont arrivées. Les loriquets s’en gavaient, en compagnie du rare Coryllis de Wallace, un autre endémique de Florès dont nous avons encore moins de photos que pour le loriquet. Cet arbre est énorme et, pas une seule fois, les loriquets sont descendus à “portée de plein cadre”. Voici ce que nous avons de mieux pour illustrer comment ces oiseaux consomment cette nourriture bien particulière.

Ecolodge_indonesia_logo_small

Nous devrons donc nous contenter de ceci pour cette fois, sauf si un gros coup de chance devait arriver avant que nous quittions Mbeliling, ce qui est encore possible !

Valéry Schollaert et Marinella Mejia

Taxonomie et sous-espèces

Espèce monotypique bien distincte des autres espèces du genre. Sa classification en sous-espèce provenait clairement d’une méconnaissance des populations concernées. Une des raisons possibles est que ces oiseaux ont été décrits sur base de spécimens morts, ayant perdu leurs couleurs. Approfondissez ce sujet interpellant à la page du Zostérops de Whitehead.

[Espèce Nº900 du projet d’encyclopédie holistique]

VOICI LES AUTRES PAGES SUR DES OISEAUX DE L’ÉCOLODGE MBELILING

thumbnail_mbeliling_ecolodge_flores_indonesia_fruitdove

Cliquez ici pour voir les paysages et notre description de l’écolodge Mbeliling

Ecolodge_indonesia_logo_small
spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

One thought on “Loriquet de Weber – Trichoglossus weberi

  1. Histoire et oiseau extraordinaire!!
    Quelle chance pour nous que vous êtes confinés à un tel endroit 🙂👍
    Merci

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s