Mésange de Ténériffe – Cyanistes teneriffae

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – publiée le 29 octobre 2018
Publication complète – famille des Paridae (mésanges)
En anglais : Tenerife Blue Tit in English

Cyanistes_teneriffae_mainSelon la taxonomie suivie ici, cet oiseau est commun sur quatre îles Canaries : Grande Canarie, Ténériffe, La Gomera et El Hierro. Il pourrait s’agir, en fait, de deux ou trois espèces différentes, mais les détails sont encore inconnus ou insuffisamment étudiés. 

La nidification est probablement semblable à celle de la Mésange bleue mais aucun détail spécifique n’est publié. La nourriture est peut-être similaire aussi, mais l’absence d’hiver froid lui permet peut-être d’être principalement insectivore toute l’année. Elle a été observée consommant assez bien de papillons (adultes), ce que ne fait habituellement pas la Mésange bleue.

Des études précises sur le comportement des différents taxons qui composent cette espèce selon la classification actuelle, ainsi que le comportement de la Mésange de La Palma, pourraient révéler des surprises intéressantes. Un détail évident aux yeux des observateurs de terrain : si la Mésange de La Palma est craintive et farouche, la Mésange de Ténériffe est familière et facile à approcher.

Taxonomie et sous-espèces

thumbnailL3

La position exacte de ces oiseaux n’est pas encore très claire. La “vraie” Mésange de Ténériffe Cyanistes (teneriffae) teneriffae est commune à La Gomera et Ténériffe. La Mésange de Grande Canarie C. (t.) hedwigii est un des passereaux les plus communs sur son île. Des études sont en cours et pourraient indiquer qu’il s’agit d’une espèce distincte. Le plumage est semblable, mais la voix est distincte ; à vérifier s’il s’agit d’un simple accent local ou une véritable différence justifiant le statut d’espèce. Enfin, la Mésange de El Hierro C. (t.). ombriosus a aussi été considérée comme espèce distincte ; selon la littérature, sa voix rappellerait celle de la nominale (de Ténériffe), mais il n’y a pas d’enregistrements en ligne pour le confirmer.

La classification et l’histoire des mésanges des îles Canaries sont passionnantes et font l’objet d’une leçon en vidéo, cliquez sur l’image ci-dessus. L’espèce-sœur est vraisemblablement la Mésange maghrébine (Cyanistes ultramarinus) du Maghreb, de Lanzarote et de Fuerteventura.

Cyanistes_teneriffae_1fr.jpg
Cyanistes_teneriffae_2fr
Cyanistes_teneriffae_3fr.jpg
Cyanistes_teneriffae_4esp.JPG
Cyanistes_teneriffae_5fr

[Espèce Nº302 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s