Miro bridé – Poecilodryas superciliosa

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – publiée le 17 mars 2021
Publication complète – Famille des Petroicidae (pseudobrèves, miros)
En anglais : White-browed Robin in English

Cet joli passereau insectivore est endémique au Queensland (Australie) où il fréquente les forêts de plaine, les milieux boisés adjacents aux forêts ainsi que les marais envahis de végétation. Il choisit presque toujours un territoire muni d’un point d’eau ou d’une rivière pour se reproduire. Il est considéré comme assez commun et ne paraît donc pas menacé.

C’est un oiseau qui chasse les insectes et autres arthropodes ; il ingère également quelques graines. Contrairement au Miro à tête grise qui se sustente presque toujours au sol, il chasse autant dans le feuillage et sur les troncs qu’au sol. Dans ce dernier cas, il plonge depuis un perchoir, tel un martin-chasseur.

La femelle construit un “bol” dans les branchages ou les lianes, comme notre référence le Miro à ventre citron. Elle tisse des pétioles, des radicelles, de l’herbe et diverses fibres et fixe le tout avec de la toile d’araignée. Elle couvre parfois les parois du nid avec du lichen.

Elle couve son œuf ou ses deux œufs durant 16 jours, puis les jeunes sont nourris 9 jours par les deux parents avant leur envol. Si un seul jeune quitte le nid, les deux parents continuent à les nourrir. Si les parents se retrouvent avec deux jeunes, alors chaque jeune est nourrit par un seul des deux parents.

Taxonomie

Espèce monotypique qui avait parfois été classée comme conspécifique avec le Miro à flancs chamois, un autre endémique australien qui vit plus à l’ouest, malgré un plumage très différent. Les deux peuvent toutefois être groupés dans une super-espèce.

Miro bridé, Daintree, Queensland, Australie, septembre 2014
Avec son bec relativement fort, sa longue queue souvent tenue relevée et le pattern alaire compliqué, cet oiseau rappelle largement certains agrobates (Muscicapidae) africains.
Miro bridé, Daintree, Queensland, Australie, septembre 2014
Cet oiseau s’est installé sur le bord d’un petit chemin et n’avait aucune crainte par rapport aux passants. Ce choix téméraire nous a permis de prendre cette photo et ainsi montrer un nid classique en “bol” des Petroicidae.

 [Espèce Nº1172 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

3 thoughts on “Miro bridé – Poecilodryas superciliosa

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s