Moucherolle vermillon – Pyrocephalus obscurus

Espèce complexe à reclasser – publiée le 11 décembre 2019
Publication complètefamille des Tyrannidae (tyrans, moucherolles, élénies…)
En anglais : Vermilion Flycatcher in English

Pyrocephalus_obscurus_main.jpgCette espèce attractive est localement commune depuis le sud des États-Unis jusque dans l’extrême nord du Chili. L’aire de répartition est fragmentée, et il y a de grandes zones d’absence, notamment en Amérique centrale, entre le Mexique et la Colombie. C’est un migrateur partiel.

Son régime alimentaire est classique des tyrans (et des gobemouches), à savoir composé d’invertébrés capturés après un court vol de poursuite (puis retour sur le perchoir) ou au sol (après un vol en piqué vers le bas, pour environ la moitié des proies).

C’est plutôt un oiseau de paysages ouverts, même en régions arides, mais il fréquente les sites avec de la végétation, et souvent situés près de l’eau. Il est adaptable et peut se rencontrer jusque dans des parcs urbains.

La taxonomie n’est pas encore totalement résolue. Par exemple, une population actuellement classée en sous-espèce distincte de la même espèce, P. o. pinicola, tient son nom scientifique de son habitude à vivre dans des petites pinèdes. Elle vit dans l’est du Honduras et au nord-est du Nicaragua.

La nidification a bien été étudiée, et varie légèrement d’une région à l’autre. C’est principalement la femelle qui construit un nid négligé, ouvert, avec des brindilles, des racines et d’autres fibres végétales, des cocons et du lichen,  le tout étant aggloméré à l’aide de toile d’araignée. Elle rend confortable son nid avec des plumes, des poils, de la fourrure et parfois de la ficelle, matériaux qu’elle ajoute tout au long de la nidification. Il est placé sur une fourche horizontale, dans un buisson ou un arbre, jusqu’à 18 mètres de haut mais parfois aussi à hauteur d’homme.

La durée de la nidification est variable, 10 à 15 jours pour l’incubation et pareil pour la vie des jeunes au nid. La lien entre ces paramètres et la découpe en sous-espèces (ou en espèces ?) n’est pas encore totalement établi.

Taxonomie et sous-espèces

Trois taxons, dont un s’est malheureusement éteint récemment (voir la remarque à la page du Souimanga à dos vert pour comprendre le problème), ont habituellement été considérés comme sous-espèces du Moucherolle vermillon mais sont désormais souvent (mais pas toujours) admis comme espèces distinctes. Il s’agit du Moucherolle de San Cristobal (P. dubius, éteint),  du Moucherolle des Galapagos (P. nanus) et de l’ancienne sous-espèce nominale (rubinus) qui vit dans le sud de l’Amérique du Sud. Le nom français reste à déterminer.

Pyrocephalus_obscurus_2fr

La classification pourrait encore évoluer car, si le plumage du mâle est assez stable à travers les régions, les femelles montrent des variations plus notables entre elles, peut-être aussi nettes qu’avec les trois espèces citées ci-dessus. Il reste 10 sous-espèces selon la taxonomie suivie ici et, sans aucun doute, plus de précisions et d’autres changements apparaîtront dans le futur. Les oiseaux illustrés sur notre page sont des P. o. piurae.

Pyrocephalus_obscurus_3fr.jpg
Pyrocephalus_obscurus_7co.jpg
Pyrocephalus_obscurus_4cofr.jpg
Pyrocephalus_obscurus_5co.jpg
Pyrocephalus_obscurus_6fr

[Espèce Nº710 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Moucherolle vermillon – Pyrocephalus obscurus

  1. Le rouge prononcé du mâle rend cet oiseau magnifique. La femelle est plus discrète en couleur, normale pour la couvaison. la nature est bien faite.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s