Organiste à gorge jaune – Euphonia hirundinacea

Espèce simple – publiée le 4 avril 2021
Publication complète – Famille des Fringillidae (pinsons, serins, chardonnerets, etc.)
En anglais : Yellow-throated Euphonia in English

Cet organiste est relativement grand pour un Euphonia mais reste un tout petit granivore. Il est localement commun depuis le nord-est du Mexique jusqu’au nord-ouest du Costa Rica, avec une petite population à l’extrême ouest du Panama. Il vit en bordure de forêt, notamment la lisière, les clairières et les jardins de villages entourés de forêts. Il s’est aussi adapté à des forêts secondaires et diverses plantations parsemées d’arbres.

Sur la page de l’Organiste de brousse, notre référence, la classification du genre Euphonia ainsi que la nourriture des oiseaux du genre et les informations sur le nid sont expliqués. L’Organiste à gorge jaune place son nid un peu plus haut (jusqu’à 15 mètres) et sa taille supérieure pourrait impliquer une nourriture composée de fruits et d’insectes un peu plus grands. Aucune étude ne s’est toutefois penchée sur cette question jusqu’ici.

La nidification semble lente pour un si petit oiseau : entre la ponte et l’envol, plus d’un mois s’écoule, souvent cinq semaines.

Taxonomie et sous-espèces

Cette espèce est sœur avec l’Organiste à bec épais qui complète sa répartition vers l’est (sud du Costa Rica jusqu’au Brésil) ; il est également apparenté à deux espèces de l’est de l’Amérique du Sud : l’Organiste chalybé et l’Organiste teité.

On le divise en deux sous-espèces. Comparée à la nominale illustrée ici, la sous-espèce qui vit du Nicaragua vers le sud (E. h. gnatho) possède un bec un peu plus fort et légèrement courbé ainsi qu’un plumage aux tons un peu plus verdâtres (moins bleutés).

, Organiste à gorge jaune, zone archéologique de Muyil (Tulum, Quintana Roo), Mexique, avril 2021
Le plumage du mâle est classique parmi les oiseaux du genre, mais c’est le seul de sa répartition qui présente une gorge et un menton jaunes et non pas bleu foncé comme le manteau.
Organiste à gorge jaune, zone archéologique de Muyil (Tulum, Quintana Roo), Mexique, avril 2021
Les femelles d’organistes sont souvent difficiles à identifier en l’absence d’un mâle. Le ventre blanchâtre entouré de jaune (flancs, sous-caudales) est néanmoins un critère d’identification assez efficace.

[Espèce Nº1190 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

3 thoughts on “Organiste à gorge jaune – Euphonia hirundinacea

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s