Phasianelle brune – Macropygia phasianella

Endémique Niv 1* (“classique”) – Page simple (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Columbidae (pigeons, tourterelles, etc.) Brown Cuckoo-Dove in English
Première publication : 05 septembre 2021 – Dernière mise à jour : 05 septembre 2021

Cette phasianelle plutôt grande est endémique de la bande côtière orientale de l’Australie. Elle se porte assez bien pour un oiseau forestier car elle s’adapte aux forêts secondaires et dégradées, mais la population totale estimée à seulement 15.000 individus rappelle que, dans une aire de répartition réduite, les choses peuvent rapidement changer. La discrétion des phasianelles est remarquable et cela leur assure une certaine protection contre la chasse ou le braconnage.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

L’origine du nom “phasianelle” et le comportement sont à lire à la page de notre référence, la Phasianelle à tête rousse. Comme cette dernière, la Phasianelle brune consomme des fruits et des graines qu’elle trouve dans les arbres, sur les plantes mais pas ou rarement au sol. Le nid est également une petite plateforme de branches sèches sur laquelle un ou deux œufs sont pondus. L’incubation et l’envol des jeunes interviennent respectivement à 17 et 16 jours environ.

Quelques détails spécifiques à noter :, elle apprécie les fruits des lantanas (plantes introduites et invasives) et la mue post-juvénile qui débouche directement sur le plumage adulte commence à l’âge de 70 jours.

Taxonomie

Les relations entres les Macropygia sont floues et complexes. Celle-ci est monotypique mais s’est vue regroupée en sous-espèces avec jusqu’à 5 autres taxons, principalement indonésiens et papous. On la considère souvent proche de la Phasianelle d’Ambon, elle-même à la classification incertaine, mais des différences nettes de taille et de voix permettent de douter de cette proximité.

Phasianelle brune, Cairns, Australie, septembre 2014
La calotte rousse est un caractère de la femelle qui a également les marques au cou un peu plus fortes que chez les mâles.
Objectifs recherchés pour une page complète :
Images d’un mâle ; sponsoring

[Espèce Nº1344 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

6 thoughts on “Phasianelle brune – Macropygia phasianella

  1. La couleur de la calotte detone d’avec le reste de la robe,..le tout est un beau rouge-brique !..je la trouve superbe, cette Phasianelle !
    Un beau fanion du lointain ,..

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s