Pie bavarde – Pica pica

Espèce de référence – publiée le 04 mai 2019
Publication complète – la famille des Corvidae (corbeaux, pies, geais…)
En anglais: Eurasian Magpie in English

Pica_pica_mainLa Pie bavarde est bien connue du public européen qui la croit omniprésente. En réalité, c’est un oiseau vivant facilement près de l’homme mais qui est nettement moins commun dans les régions semi-naturelles, naturelles ou peu exploitées.

Mode de vie des Pica

Les pies construisent leur nid haut dans un arbre. La femelle s’occupe de la construction avec des branches et brindilles que le mâle apporte. Cela peut prendre jusqu’à huit semaines de travail si le matériel est difficile à trouver et le couple peu expérimenté ; le nid est habituellement couvert d’un toit en forme de dôme caractéristique, mais dans les zones urbaines, il semble qu’elle s’en passe facilement.

Entre 2 et 8 œufs sont couvés durant trois semaines par la femelle que le mâle nourrit. Les jeunes restent au nid un mois et continuent à dépendre quelques semaines des parents lorsqu’ils en sortent.

Ces oiseaux sont principalement insectivores et charognards. De façon opportuniste, ils peuvent capturer des vertébrés malades ou blessés, des œufs, des jeunes oiseaux au nid, des baies, des fruits, des graines, etc.

Taxonomie et sous-espèces

Si le genre Pica est très distinct des autres Corvidae, les espèces entre-elles sont très proches et toutes ont été considérées comme conspécifiques. Autrement dit, il est possible qu’il n’existe en fait qu’une seule espèce de pie. Toutefois, sur base de différences telles que la couleur du bec, la longueur de la queue, la présence de bleu sur les parotiques et des vocalisations distinctes, nous acceptons les quatre espèces suivantes reconnues par HBW Alive.

  • Pie du Maghreb (Pica mauretanica)
  • Pie d’Arabie (Pica asirensis) espèce endémique d’Arabie saoudite, menacée
  • Pie d’Amérique (Pica hudsonica)
  • Pie à bec jaune (Pica nutalli), endémique vulnérable de Californie

La Pie bavarde, amputée de ces 4 taxons, est encore composée de 9 sous-espèces très semblables les unes aux autres. Hormis de petites différentes de forme (longueur de la queue, taille, etc.) et de reflets (plus bleus ou plus verts), certaines populations orientales ont beaucoup plus de blanc dans les primaires, faisant apparaître des taches blanches sur l’aile fermée. Tous les oiseaux de cette page sont des nominaux.

Pica_pica_5fr.jpg

Pica_pica_6fr.jpg

Pica_pica_3fr.jpg

Pica_pica_4fr

Pica_pica_1fr.jpg

[Espèce Nº489 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019

Liste des autres espèces illustrées: taxonomique – jour par jour

Untitled 2

One thought on “Pie bavarde – Pica pica

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s