Pie-grièche écorcheur – Lanius collurio

Espèce de référence – publiée le 20 août 2019
Publication complète – famille des Laniidae (pies-grièches)
En anglais: Red-backed Shrike in English

Lanius_collurio_mainCette petite pie-grièche est assez connue car elle est souvent la plus commune en Europe. Elle est répandue et parfois commune (mais en diminution) entre le nord du Portugal et le sud de la Norvège jusqu’en Sibérie centrale (où elle rencontre la Pie-grièche brune) via le nord d’Israël. Elle hiverne en Afrique orientale et australe.

Elle apprécie particulièrement les flancs de collines ensoleillés assez secs avec buissons épars. On la rencontre toutefois dans d’autres habitats buissonnants y compris dans les cultures non-industrielles, les paysages bocagers, la lisière de certaines forêts, les grands parcs, les vergers, le longs des anciennes voies de chemin de fers, etc.

En hivernage, elle cherche des paysages relativement semblables, notamment les savanes semi-ouvertes.

En migration, elle vole de nuit et s’arrête la journée pour chasser dans divers milieux, selon la nourriture disponible. Presque toute la population migre vers l’Afrique noire via l’est de la Méditerranée, notamment l’Égypte, où elle effectue une partie importante de sa mue complète annuelle. Elle se nourrit alors des abondants petits passereaux qui viennent d’Asie et migrent vers l’Afrique, notamment le Pouillot fitis. Cette nourriture lui permet de muer très rapidement. Habituellement, elle mange surtout des insectes de taille moyenne. Pour les plus gros insectes et les vertébrés, elle est connue pour empaler ses proies, ce qui lui permet de les dépecer plus facilement.

Au retour, elle ne fait pas le détour par l’Égypte si ce n’est pas sa route directe.

Le nid, installé bas dans un buisson, est construit en tiges de plantes vertes mais aussi, selon les disponibilités, avec du lichen, des poils, des racines, etc. L’extérieur est négligé mais le bol intérieur est compact, net et bien fini. C’est la femelle qui couve (deux semaines) et prend soin des jeunes alors que le mâle a pour tâche d’apporter la nourriture durant l’incubation et lors de la première semaine de vie des petits. Ensuite, les deux parents chassent pour les nourrir jusqu’à trois semaines après leur envol (envol qui a lieu lorsqu’ils ont deux à trois semaines).

Taxonomie

Espèce assez variable, mais aucune proposition de divisions en sous-espèces ne semble cohérente, donc le traitement monotypique est plus approprié. La division de la Pie-grièche écorcheur, telle que considérée il y a un demi-siècle, en 4 espèces actuellement, est expliquée à la page de la Pie-grièche brune. Des cas d’hybridation sont assez réguliers avec la Pie-grièche du Turkestan et plus exceptionnels avec la Pie-grièche brune et la Pie-grièche isabelle. En plus de ces trois espèces manifestement proches, on note une proximité certaine avec la Pie-grièche bucéphale (Asie orientale) et la Pie-grièche à dos roux (Afrique sahélienne).

Lanius_collurio_1fr

Lanius_collurio_2mozfr.jpg

Lanius_collurio_3fr.jpg

Lanius_collurio_4fr.jpg

[Espèce Nº597 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019

Liste des autres espèces illustrées: taxonomique – jour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s