Polochion casqué – Philemon buceroides

Espèce de référence – publiée le 2 mai 2020
Publication complète – Famille des Meliphagidae (méliphages)
En anglais : Helmeted Friarbird in English

Philemon_buceroides_main_ecolodge_mbeliling_flores_indonesieCe très grand Meliphagidae ne rappelle vraiment pas les méliphages habituels, ceux qui montrent une convergence évolutive avec les souimangas. Avec sa taille et son comportement, il ressemble plutôt à un geai ou un autre gros passereau opportuniste. Si sa voix est remarquablement variée et parfois mélodieuse, son plumage est mimétique et exceptionnellement terne -pour ne pas dire peu attractif- pour un emplumé. On le rencontre dans le nord de l’Australie, en Nouvelle-Guinée et sur les petites îles de la Sonde.

Il vit plutôt dans les boisements et forêts, y compris les mangroves, et s’adapte bien aux parcs, jardins et plantations ; il atteint les 2000 mètres d’altitude sur certaines îles. Ses populations sont ainsi plutôt en augmentation.

Sa proximité avec les méliphages reste visible dans son régime alimentaire. En effet, s’il est opportuniste et peut manger des insectes (adultes et larves), des baies, des graines, œufs, des oisillons et des petits lézards, sa nourriture de base reste malgré tout du nectar et des fruits. C’est ainsi qu’il a quand même une certaine similitude, hormis la couleur, avec le Méliphage à oreillons bleus qui approche le polochion en taille.

Le Polochion casqué fabrique un nid assez plat et ouvert qui contient habituellement des fibres d’écorce et divers matériaux souvent volés sur d’autres nids : tiges, brindilles, feuilles, etc. Il est suspendu à une fourche de brindilles, généralement à grande hauteur : au-delà de 20 mètres.

Deux ou trois œufs sont pondus et couvés environ 17 – 19 jours ; les oisillons au nid sont nourris durant 17 – 18 jours également. Il est probable que les deux parents partagent les tâches.

Taxonomie et sous-espèces

La classification des polochions est encore confuse, notamment car ils diffèrent peu en plumage, impliquant que la ressemblance superficielle n’est pas une preuve de proximité génétique. C’est ainsi qu’il est proche et a parfois été classé conspécifique avec les espèces suivantes :

  • Polochion de Nouvelle-Irlande (Philemon eichhorni)
  • Polochion de Céram (Philemon subcorniculatus)
  • Polochion des Tanimbar (Philemon plumigenis)
  • Polochion de Moluques (Philemon moluccensis)
  • Polochion de sombre (Philemon fuscicapillus)
  • Polochion à nuque blanche (Philemon albitorques)
  • Polochion de Nouvelle-Bretagne (Philemon cockerelli)

La limite des sous-espèces, qui varient en coloration générale plus claire ou plus foncée ainsi qu’en proéminence du casque, est toute aussi floue. Selon les auteurs, elles sont au nombre de 6 à 14 !

Philemon_buceroides_5fr_casque_adulte_buceros_australie

Philemon_buceroides_2fr_nid_loriot_voler_materiau_flores_indonesie

Philemon_buceroides_3_nid_loriot_voler_materiau_flores_indonesie

Philemon_buceroides_4fr_juvenile_commissures_flores_indonesie

[Espèce Nº853 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante

ForumFormationOrnitho

sommaire

 

 

 

FormationOrnitho

lexique

 

 

 

 

articledidentification

 

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

 

One thought on “Polochion casqué – Philemon buceroides

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s