Pouillot des Canaries – Phylloscopus canariensis

Espèce endémique Niveau 2 (“star“) – page publiée le 25 mai 2018
Publication complète – famille des Phylloscopidae (pouillots)
En anglais: Canary Islands Chiffchaff in English

Phylloscopus_canariensis_main

Ce pouillot est endémique aux 5 îles occidentales des Canaries: Tenerife, Grande Canarie, La Palma, La Gomera et El Hierro. Il est souvent le passereau le plus commun sur ces îles, ou un des plus communs avec le Serin des Canaries. Il n’existe plus, par contre, sur les îles orientales, et sa disparition est particulièrement triste vu qu’elle aurait pu être évitée assez facilement. La population actuelle restante n’est pas du tout menacée; son chant ou ses cris s’entendent presque tout le temps, partout où il y a des arbres ou des buissons.

Comme les autres pouillots, c’est un insectivore mais il peut consommer occasionnellement des baies et même ingurgiter du nectar, tel un souimanga ! Son comportement est presque identique à celui du Pouillot véloce mais on notera que son nid est généralement construit plus haut dans un arbre ou un palmier, un buisson ou même un bâtiment mais rarement au niveau du sol.

Note sur la conservation de la “biodiversité”!

Comme expliqué sur la page du Souimanga à dos vert, la classification d’un oiseau est une clé importante pour sa survie avec l’approche actuelle, fragmentée, de la conservation de la nature. Ce pouillot en a fait les frais. Tant qu’il était considéré comme une sous-espèce du Pouillot véloce, personne ne s’en est préoccupé, et la sous-espèce de Lanzarote (P. c. exsul) a ainsi disparu sous nos yeux sans qu’aucune mesure ne soit prise pour limiter le déboisement de son habitat naturel. Avec le recul, nous voyons que cette population était assez distincte, adaptée à un habitat particulier. Il était déjà rare lorsqu’il a été découvert, et la première chose que nous avons faite est d’en “collecter” (= massacrer) pour la science… ensuite, estimant qu’il ne s’agissait que d’une sous-espèce du Pouillot véloce, on l’a laissé disparaître sans réaction! Cet exemple parmi d’autres devrait vous convaincre de considérer l’approche holistique de la conservation au lieu de l’approche fragmentée actuellement à la mode.

Taxonomie et sous-espèces

Avec la malheureuse disparition de P. c. exsul expliquée ci-dessus,  seul P. c. canariensis existe encore. Jusque dans les années ’90, le Pouillot des Canaries a été considéré comme une sous-espèce du Pouillot véloce (Pylloscopus collybita) qui était alors répandu depuis la Sibérie jusqu’aux Canaries.

Si la génétique a chamboulé la classification, un élément concret était ici très interpellant. En effet, les Pouillots véloces les plus nordiques sont de grands migrateurs, ceux de latitudes moyennes le sont plus partiellement et les plus méridionaux (comme dans la partie sud de la France) sont présents toute l’année; une situation classique. Les projections primaires (longueur relative de l’aile primaire par rapport au reste de l’aile) sont en proportion : plus longues vers le nord, plus courtes vers le sud. Toutefois, les oiseaux de la péninsule ibérique ont des projections primaires plus longues que tous les (autres) Pouillots véloces, et les observations des années ’90 ont montré que ce sont des migrateurs trans-sahariens. Cela indique forcément un isolement génétique significatif, ce que les études moléculaires n’ont fait que confirmer. C’est ainsi que le pouillot de la péninsule ibérique (et présent localement en Afrique du Nord) a été séparé en espèce distincte (Phylloscopus ibericus). Dès cette séparation acquise, les oiseaux des Canaries devenaient un problème. Sont-ils plus proches du Pouillot véloce ou du Pouillot ibérique ?

Les études qui ont suivi sont sans équivoque ! Le Pouillot des Canaries est une espèce distincte des deux autres. C’est un oiseau sédentaire avec des projections primaires plus courtes que tous les autres pouillots du Paléarctique occidental.

Phylloscopus_canariensis_1fr.jpg
Phylloscopus_canariensis_2fr
Phylloscopus_canariensis_3fr

[Espèce Nº145 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

One thought on “Pouillot des Canaries – Phylloscopus canariensis

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s