Rufipenne de Salvadori – Onychognathus salvadorii

Espèce vedette – publiée le 24 juillet 2019
Publication complètefamille des Sturnidae (étourneaux, choucadors…)
En anglais : Bristle-crowned Starling in English

Onychognathus_salvadorii_main.JPGCette rufipenne est la plus grande du genre et aussi un des plus grands Sturnidae d’Afrique. De surcroît, elle est la seule avec une houppette sur le front, présente un dimorphisme sexuel moindre que les autres et c’est une des plus localisées. En effet, on ne la rencontre qu’en Éthiopie, très localement en Somalie, et dans le nord du Kenya. Une observation en Ouganda (au mont Moroto) pourrait indiquer une petite population dans ce pays, mais c’est à confirmer.

Le mode de vie rappelle superficiellement celui de notre référence, la Rufipenne morio. Le détails n’ont toutefois pas été étudiés et rien de précis n’est disponible dans la littérature. Elle n’existe que dans les régions arides d’altitude moyenne où elle trouve des falaises et une rivière ou un point d’eau permanent. Elle semble plus strictement frugivore que la Rufipenne morio.

Taxonomie

Espèce monotypique bien distincte de toutes les autres.

Onychognathus_salvadorii_1fr.jpg
Onychognathus_salvadorii_2fr.jpg
Onychognathus_salvadorii_3fr.jpg

[Espèce Nº570 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Rufipenne de Salvadori – Onychognathus salvadorii

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s