Serin des Canaries – Serinus canaria

Espèce simple – publiée le 23 mai 2018
Publication complète – Famille des Fringillidae (Pinsons, serins, chardonnerets…)
En anglais: Atlantic Canary in English

Serinus_canaria_mainLe fameux “canari”, malheureusement souvent tenu en captivité à travers le monde et donc très connu du public, a comme origine le Serin des Canaries. À l’état sauvage, il est répandu aux Îles Canaries, d’où le mot “canari”, à Madère ainsi qu’aux Açores. Il a aussi été introduit aux Hawaï où il est commun. Bien qu’il n’existe naturellement que dans les îles de l’Atlantique nord, appelées “Macaronésie”, il n’est pas “endémique” selon nos critères ni ceux de Birdlife International. En effet, il existe sur plusieurs îles de plusieurs archipels, dans deux pays différents (Espagne et Portugal) et son aire de répartition est vaste en superficie. Il se porte très bien et aucune menace ne semble peser sur lui à court terme.

Le Serin des Canaries est un Fringillidae typique, essentiellement granivore et consommant volontiers quelques bourgeons, fruits, fleurs et insectes. Il se nourrit au sol, dans la végétation ou dans des buissons. Il vit en couple en saison de nidification, puis en groupes après la nidification, parfois jusqu’à des centaines s’individus, et souvent mélangés avec d’autres Fringillidae comme la Linotte mélodieuse, et aussi avec des moineaux. Il pond 3 – 4 œufs dans un nid classique en forme de bol, constitué de brindilles, feuilles et autres matières végétales, parfois avec des poils et des plumes. C’est la femelle qui couve (deux semaines) et les deux parents nourrissent les jeunes, au nid (un peu plus de deux semaines) et en dehors du nid (trois semaines).

Il est moins commun sur les îles arides, malgré son adaptation aux milieux secs et quasi dépourvus de végétation comme sur les Désertas (Madère), que sur les îles humides où il est souvent le passereau le plus abondant (comme à La Palma) ; il aime particulièrement nicher dans les petits pins quand ceux-ci sont présents.

Taxonomie

Espèce monotypique considérée comme “sœur” avec le Serin cini.

Serinus_canaria_1fr
Serinus_canaria_2fr
Serinus_canaria_3fr

Mise à jour du 17 novembre 2019

La publication de la fiche de l’espèce de référence, le Serin cini, est l’occasion d’ajouter une photo de notre espèce îlienne, ici prise en avril 2017 à Breña Baja sur l’île de La Palma (Canaries).

Serinus_canaria_5esp.jpg

[Espèce Nº143 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

2 thoughts on “Serin des Canaries – Serinus canaria

  1. Pour info: vu il y a une heure, à Carvide (district de Leiria), un canari lipochrome (orange). Oiseau échappé ou sauvage ?

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s