Serpentaire des Philippines – Spilornis holospilus

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – publiée le 29 juin 2019
Publication complète – voir la famille des Accipitridae (buses, aigles, éperviers, etc.)
En anglais: Philippine Serpent Eagle in English

Spilornis_holospilus_mainCe rapace est endémique aux Philippines où il est répandu dans toutes les régions sauf Palawan et ses îles satellites. Il se porte relativement bien en comparaison des autres rapaces endémiques qui sont presque tous menacés. Il survit dans les régions agricoles, les forêts dégradées, les rivières bordées d’arbres, les collines boisées et même le long de la côte lorsqu’elle accueille suffisamment d’arbres.

Cette espèce n’a pas été étudiée et aucune information précise sur la nourriture et la nidification n’a été publiée ! On imagine que le mode de vie rappelle celui du Serpentaire cheela. Des études précises révéleront sans aucun doute des surprises. On voit parfois plusieurs adultes (jusqu’à 6 en février 2018, à Bay Bay, Leyte) parader ensembles en vol en émettant des cris remarquables, ce qui pourrait indiquer une mode de reproduction original et différent de ceux des autres espèces.

Taxonomie

Anciennement considéré comme une sous-espèce du Serpentaire bacha, cette espèce monotypique est nécessairement proche de ce dernier et de la plupart des autres Spilornis.

Spilornis_holospilus_1fr.jpg
Spilornis_holospilus_2fr.jpg

[Espèce Nº545 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s