Souimanga siparaja – Aethopyga siparaja

Espèce commune – Page simple (minimale) – Disponible pour sponsoring
Famille des Nectariniidae (souimangas) – Crimson Sunbird in English
Première publication : 6 juin 2021 – Dernière mise à jour : 6 juin 2021

Ce souimanga élégant, qui montre un plumage (chez le mâle) d’un remarquable rouge écarlate, est répandu depuis l’Himalaya du nord de l’Inde (rarement au Pakistan) jusqu’à Sulawesi (Indonésie) via le sud de la Chine. Il fréquente divers habitats de plaine et d’altitude moyenne (maximum 2000 mètres dans l’Himalaya) : forêts secondaires ou dégradées, jardins, parcs, clairières, bocages, mangroves, cocotiers et certaines plantations.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

Son mode de vie est tout à fait classique des Nectariniidae. Il ingère des insectes, des araignées et du nectar. Le nid en “poche” pendue à des branches, avec une entrée latérale (parfois munie d’un porche), rappelle celui des autres espèces, comme illustré à la page du Souimanga à dos vert. À l’instar du Souimanga sombre et de beaucoup d’autres, aucune étude n’est publiée sur son comportement de reproduction. On sait que la couvée est de maximum trois œufs.

Taxonomie et sous-espèces

Beaucoup de souimangas rouges existent en Asie et leur classification est complexe. Des anciennes sous-espèces sont désormais classées en espèces distinctes. Celle des Philippines s’appelle maintenant Souimanga magnifique (Aethopyga magnifica) ; on l’estime sœur avec la Souimanga siparaja. Celle du sud-ouest de l’Inde (Ghâts occidentaux) est nommée Souimanga de Vigors (Aethopyga vigorsii).

Les 14 sous-espèces restantes sont assez peu distinctes, les subtiles différences provenant surtout des nuances de couleurs chez le mâle : le dessus de la queue et la calotte qui vont de pourpres à violets et le ventre de blanc à olive avec diverses tonalités de gris. La femelle varie parfois aussi, avec des caractères de mâle chez certaines, comme le manteau rouge au lieu de brun. La longueur du bec est concernée aussi.

Objectifs recherchés pour une page complète :
Images d’une femelle et d’au moins 3 sous-espèces ; sponsoring

[Espèce Nº1253 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

4 thoughts on “Souimanga siparaja – Aethopyga siparaja

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s