Sporopipe quadrillé – Sporopipes frontalis

Espèce simple – publiée le 26 mai 2019
Publication complète –  famille des Ploceidae (tisserins, euplectes, travailleurs…)
En anglais: Speckle-fronted Weaver in English

Sporopipes_frontalis_main.JPGCe petit Ploceidae est très original et sa proximité avec les tisserins n’a pas toujours été acceptée. À cause de son nid qui rappelle plus celui des moineaux et l’absence de dimorphisme sexuel, il a parfois été classé dans les Passeridae, classement qui a été réfuté par la génétique. Il est assez commun dans les savanes sèches, notamment le Sahel, entre la Mauritanie et l’Érythrée, ainsi que depuis le Sud-Soudan jusqu’en Tanzanie.

C’est un oiseau mal connu, les détails de la reproduction ne sont pas publiés. Il consomme surtout des graines et, dans une moindre proportion, des invertébrés.

Taxonomie et sous-espèces

Les oiseaux d’Afrique orientale (illustrés sur cette page) sont classés dans une sous-espèce distincte (S. f. emini) car ils sont un peu plus foncés.

L’espèce la plus proche est le seul autre oiseau du genre, le Sporopipe squameux d’Afrique australe. Ils sont toutefois bien distincts en phénotype comme en génotype.

Sporopipes_frontalis_1fr.jpg
Sporopipes_frontalis_2fr.jpg

[Espèce Nº511 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019 – 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s