Sterne caspienne – Hydroprogne caspia

Espèce de référence – publiée le 25 juin 2019
Publication complète – famille des Laridae (sternes, mouettes, etc.)
En anglais: Caspian Tern in English

Hydroprogne_caspia_main.JPGCette sterne est unique sur plusieurs points. Tout d’abord, c’est la plus grande du monde. Ensuite, elle est une des seules à être présente sur tous les continents, certainement la seule à être cosmopolite et monotypique. Cela implique soit qu’elle a colonisé le monde récemment, soit qu’il y a encore des échanges entre les diverses populations. Si elle est présente sur tous les continents, elle ne s’y rencontre que dans certaines régions, ce qui est une autre originalité : elle est répandue et localisée à la fois !

Contrairement aux mouettes et goélands, qui sont plus ou moins opportunistes et dépendants de poissons morts, mourants ou d’autres espèces (auxquelles ils volent la nourriture), presque toutes les sternes pêchent par elles-mêmes et, ainsi, la Sterne caspienne mange presque exclusivement du poisson. Il est assez rare de la voir ingérer autre chose, tel que des œufs, des oisillons et de la charogne.

Elle consomme des proies assez grands pour une sterne, mais nettement plus petites que celles pêchés par les cormorans ou les pélicans, ce qui lui assure de n’être que peu en concurrence avec les pêcheurs humains. Ainsi, elle n’est pas menacée et même plutôt en augmentation. L’exception vient toutefois d’Amérique du Nord car elle aime capturer des jeunes saumons. Les pêcheurs et producteurs lui reprochent ainsi de provoquer des pertes financières. Cependant, vu qu’elle est protégée strictement aux États-Unis comme au Canada, les seules mesures qui ont été acceptées est de déplacer les colonies trop impactantes, une technique apparemment mise en place avec succès puisque dans les régions concernées, notamment la Californie, la population a presque doublé depuis 1980.

Les colonies sont installées sur le sol : les deux ou trois œufs sont pondus dans une simple dépression. L’incubation dure quatre semaines. Assez original, il y a deux “variantes” chez les poussins : des clairs, blanchâtres et des gris, plus foncés. Ils sont nidifuges et quittent le nid à trois jours ; ils s’emplument en huit semaines environ.

Taxonomie

Espèce très distincte, unique représentante du genre Hydroprogne ; celui-ci est plus proche du genre de la Sterne hansel, Gelochelidon, que des autres grandes sternes à bec coloré (Thalasseus).

Hydroprogne_caspia_1fr.jpg

Hydroprogne_caspia_2fr.jpg

Hydroprogne_caspia_3fr.jpg

Hydroprogne_caspia_4fr.jpg

[Espèce Nº541 du projet d’encyclopédie holistique]

Photos et textes © Valéry Schollaert 2019

Liste des autres espèces illustrées: taxonomique – jour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s