Tadorne radjah – Radjah radjah

Espèce simple – publiée le 29 juillet 2020
Publication complètefamille des Anatidae (canards, oies, cygnes…)
En anglais : Radjah Shelduck in English

Ce “canard” est localement commun dans les parties tropicales de l’Océanie dans l’est de l’Indonésie, en Papouasie et dans nord de l’Australie. Il préfère les eaux saumâtres, les lagunes côtières mais se rencontre aussi sur de simples étangs urbains. Il a localement diminué à cause de la chasse : il n’est pas farouche et donc facile à tuer. Heureusement, sa viande est considérée comme mauvaise et les chasseurs l’ignorent dans la plupart des régions où il vit, notamment les Moluques et le nord de l’Australie.

La nidification rappelle celle de l’Ouette d’Égypte, espèce à laquelle le Tadorne radjah est apparenté. Il place systématiquement son nid dans une large cavité d’un arbre et il ne l’aménage pas ou il tapisse simplement le fond avec un peu de duvet. Contrairement à son espèce-sœur africaine, il consomme plus d’invertébrés que de végétaux.

Taxonomie et sous-espèces

Comparée à la sous-espèce R. r. rufitergum (australienne), illustrée ici, la sous-espèce nominale (présente partout ailleurs) a les parties foncées plus noirâtres sans teintes brunes. Cet oiseau n’est pas un Tadorna mais reçoit un genre monotypique considéré comme “sœur” avec Alopochen.

[Espèce Nº941 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

 

Photos et textes © Valéry Schollaert 2020

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s