Tarier de Sibérie – Saxicola maurus

Espèce complexe à reclasser – Page référence (partielle) – Disponible pour sponsoring
Famille des Muscicapidae (traquets, gobemouches…) Siberian Stonechat in English
Première publication : 30 septembre 2021 – Dernière mise à jour : 30 septembre 2021

Dans la classification provisoire proposée ici, ce petit oiseau est répandu depuis l’ouest de la Russie et l’est de la Turquie jusqu’au Japon via l’Himalaya et le nord du Laos. On le rencontre dans divers milieux ouverts de plaine et d’altitude, jusqu’à 4000 mètres dans l’Himalaya.

En hiver, il est répandu en Asie méridionale, au Moyen-Orient et probablement dans le quart nord-est de l’Afrique mais sa répartition est mal connue sur ce continent où il est confondu avec le Tarier d’Afrique, nicheur local sédentaire, et le Tarier pâtre, hivernant venu d’Europe. Ces trois oiseaux ont été considérés comme conspécifiques et la classification est encore mouvante. Le Tarier pâtre semble maintenant bien défini, mais le Tarier d’Afrique mérite possiblement une découpe supplémentaire. Le Tarier de Sibérie, quant à lui, sera certainement séparé en deux, trois ou quatre espèces, mais c’est encore discuté (voir plus bas).

Dans l’encyclopédie Birds of the World de Cornell University, leur page sur le Tarier de Sibérie est si récente que le texte sur le mode de vie est un copier-coller de celui du Tarier pâtre, le même copier-coller que l’on retrouve au Tarier d’Afrique. Nul doute que ce sera mis à jour bientôt mais, à ce stade, il paraît raisonnable de dire que leur mode de vie est identique ; en espérant que des études viennent affiner tout ça. Des études, il y en a : cliquez sur l’image ci-dessous pour lire l’intégralité d’une publication très intéressante qui concerne le Tarier pâtre et le Tarier de Sibérie.

Taxonomie et sous-espèces

Le taxon sibérien principal, maurus, niche depuis l’ouest de la Russie jusqu’au nord de la Mongolie et à l’Afghanistan. Dans l’Himalaya vit S. m. indicus qui paraît très proche de maurus. Les quatre autres sous-espèces sont possiblement à reclasser en trois espèces, comme suit :

  • Tarier du Caucase S. (m.) variegatus (avec armenicus) : de l’ouest du Kazakhstan à l’Iran
  • Tarier de Przevalski S. (m.) przewalskii : Chine et Asie du Sud-Est
  • Tarier de Stejneger S. (m.) stejnegeri : du nord de la Sibérie au Japon

Notez que Birds of the World a déjà franchi le pas de la séparation du Tarier de Stejneger.

Tarier de Sibérie (S. m. ssp), Pokhara, Népal, janvier 2016
Le Tarier de Sibérie est un petit Saxicola classique avec la tête noirâtre et la tache blanche typique sur le cou. Il s’agit probablement d’un oiseau de la sous-espèce nominale en hivernage.
Tarier de Sibérie (S. m. indicus), Chitwan, Népal, décembre 2015
Le croupion et les sous-caudales ne contrastant pas avec le ventre confirment qu’il s’agit de la sous-espèce locale qui niche dans les montagnes et hiverne dans les plaines adjacentes.
Tarier de Sibérie (S. (m.) przewalskii), Chiang Rai, Thaïlande, janvier 2020
Le roux des parties inférieures descend jusque sur le ventre car il s’agit ici de la sous-espèce distincte, potentiellement séparée (Tarier de Przevalski).
Tarier de Sibérie (S. (m.) przewalskii), Chiang Rai, Thaïlande, janvier 2020
Le croupion et les sous-caudales forment une tache claire qui varie selon le sexe et les sous-espèces. C’est un critère qui peut s’observer sur le terrain, mais cela demande souvent beaucoup de patience. Cet individu est resté plus de 20 minutes, posté comme tout bon “gobemouche”, en l’attente d’une proie. C’est à l’envol (encart) que, finalement, le croupion devient visible un instant.
Objectifs recherchés pour une page complète :
Images de mâles nuptiaux et de femelles adultes de chacune des 4 espèces potentielles ; sponsoring

[Espèce Nº1369 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

5 thoughts on “Tarier de Sibérie – Saxicola maurus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s