Tisserin à gorge noire – Ploceus castanops

Espèce simple – publiée le 22 février 2018
Publication complète –  Famille des Ploceidae (Tisserins, euplectes, travailleurs…)
En anglais : Northern Brown-throated Weaver in English

Ploceus_castanops_mainVoici un oiseau dont le nom français est particulièrement mal choisi. Ce tisserin a la gorge brune, ce qui est original, et ses noms dans d’autres langues comme l’anglais et l’espagnol signifient “Tisserin à gorge brune du Nord”. Bien sur, il existe déjà un Tisserin à gorge brune (on y ajoute “du sud” dans les autres langues – Ploceus xanthopterus) et on imagine qu’ajouter encore cette information rendrait le nom trop long. Cela ne justifie cependant pas de donner un nom qui est fondamentalement incorrect.

Plus de la moitié de l’aire de répartition de cette espèce est en Ouganda où il est commun et répandu. Il est très localement commun dans les pays voisins, surtout autour du lac Victoria. C’est une espèce de milieux humides, qui aime particulièrement les papyrus mais accepte aussi les jardins non loin de l’eau (en particulier le lac Victoria) comme à Entebbe (Ouganda), Kisumu (Kenya) ou Musoma (Tanzanie). Ses nids peuvent être isolés ou en colonies plus lâches que celles des tisserins “masqués” classiques, auxquels il n’est pas directement apparenté. Il peut toutefois nicher au sein d’une colonie de Tisserin à tête noire ou de Tisserin intermédiaire. Les grandes lignes de la stratégie de reproduction rappellent ce qui est décrit pour l’espèce de référence, le Tisserin gendarme, mais tous les détails ne sont pas encore connus. L’espèce est commune mais mal étudiée !

Ploceus_castanops_3fr

Taxonomie

Sans surprise, avec une aussi petite aire de répartition, c’est un oiseau monotypique. Ses plus proches parents sont probablement le Tisserin à gorge brune et le Tisserin de Burnier, mais étant géographiquement séparé (allopatriques), aucun hybride n’a été noté. Par contre, il s’est hybridé avec un autre, soit le Tisserin à dos d’or, soit le Tisserin à tête noire (le plus probable) ; les jeunes hybrides ont d’abord été décrits comme une espèce distincte, “Ploceus victoriae” (à Entebbe, Ouganda) avant d’être reclassés en hybrides.

Ploceus_castanops_5fr
Ploceus_castanops_4.JPG
Ploceus_castanops_1fr.jpg
Ploceus_castanops_2fr

[Espèce Nº53 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

One thought on “Tisserin à gorge noire – Ploceus castanops

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s