Touraco de Lady Ross – Musophaga rossae

Espèce vedette – publiée le 3 juin 2018
Publication complète – famille des Musophagidae (touracos)
En anglais : Ross’ Turaco in English

Ce spectaculaire touraco présente une répartition vaste mais fragmentée en Afrique centrale, depuis le Cameroun jusqu’au Kenya et à la Zambie. Il est principalement forestier dans le nord de la répartition mais vit aussi dans les boisements, notamment le miombo qui domine les paysages de Zambie et de certaines régions d’Angola et du Katanga (R. D. Congo).

C’est un oiseau plutôt fréquent et assez bien étudié. Il mange presque exclusivement des fruits et des baies, parfois de jeunes bourgeons et plus rarement des invertébrés comme des termites et des escargots qu’il donne aussi à sa progéniture au nid.

Le nid, justement, est fin et plat, fabriqué en brindilles, rappelant ainsi un nid de pigeon. Seulement un ou deux œufs sont pondus. Les deux parents couvent (environ 25 jours) et nourrissent le ou les petits durant 24 jours au nid puis une semaine de plus dans l’arbre autour du nid.

C’est un oiseau qui peut se rencontrer en groupe de plus de dix individus dans les arbres en fruits, parfois en compagnie d’autres oiseaux frugivores comme les barbicans.

Taxonomie et sous-espèces

lexique

Espèce monotypique “sœur” avec le Touraco violet qui se rencontre en Afrique de l’Ouest. Les deux cohabitent ou sont parapatriques au Cameroun et en Centrafrique.

[Espèce Nº154 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

One thought on “Touraco de Lady Ross – Musophaga rossae

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s