Tourterelle tigrine – Spilopelia chinensis

Espèce complexe à reclasser – publiée le 26 octobre 2018
Publication complète – famille des pigeons et tourterelles Columbidae
En anglais : Spotted Dove in English

spilopelia_chinensis_main

Cette espèce est, en quelque sorte, le pendant oriental de la Tourterelle maillée. C’est la seule autre espèce du genre Spilopelia. Toutefois, contrairement à la maillée qui a diverses sous-espèces peu différenciées les unes des autres, la Tourterelle tigrine est divisée en trois sous-espèces relativement distinctes qui pourraient s’avérer être des espèces distinctes.

Spilopelia_chinensis_2fr.jpg

Le mode de vie rappelle celui de la Tourterelle maillée et même de la Tourterelle à collier qui est une référence pour la Streptopelia, genre dans lequel étaient classés les Spilopelia encore récemment. La Tourterelle tigrine est un peu plus grosse, donc la durée de la nidification est un peu plus longue : 18 jours d’incubation et les jeunes restent près de 3 semaines au nid. Elle vit dans des milieux plus humides, et la différence est nette en Inde où les deux espèces cohabitent.

Elle se porte globalement bien mais elle est capturée comme oiseau “de compagnie” dans certains pays comme l’Indonésie et elle est particulièrement affectée par les pesticides. Elle diminue ou disparaît localement de certaines régions pour ces raisons.

Taxonomie et sous-espèces

Il y a trois sous-espèces décrites. À l’ouest (presque tout le sous-continent indien), S. c. suratensis est considéré comme une espèce distincte par HBW Alive :  la Tourterelle indienne. Les raisons données pour justifier de cette séparation sont principalement la couleur des yeux et du cercle oculaire, des détails du plumage et le chant différent. Toutefois, sur le terrain, le chant paraît semblable entre celle-ci et S. c. tigrina, qui vit depuis le Bangladesh jusqu’en Indonésie. Les détails à la base de cette proposition de changement de classification nous semblent variables ; de plus, des intermédiaires existent dans le nord-ouest de l’Inde. Nous préférons donc garder le tout en une seule espèce.

La sous-espèce nominale est plus nordique et vit principalement en Chine, à Taïwan et au Myanmar. Elle est aussi dite “bien distincte” de S. c. tigrina.

Spilopelia_chinensis_1fr.jpg
spilopelia_chinensis_3fr
spilopelia_chinensis_4fr
spilopelia_chinensis_5fr

Mise à jour du 12 janvier 2019. Ci-dessus, une Tourterelle tigrine (S. c. tigrina) sur l’île de Samosir, janvier 2019. Cet oiseau effectue le vol de parade que l’on retrouve chez la Tourterelle maillée et nombre de Streptopelia. Elle décolle brutalement et monte “comme un hélicoptère” puis se laisse descendre les ailes ouvertes, comme ici, donnant alors l’impression d’un vol de “parachute”.

spilopelia_chinensis_10

[Espèce Nº299 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2018 – 2019

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s