Trogon pattu – Trogon caligatus

Espèce simple – publiée le 6 mai 2021
Publication complète – Famille des Trogonidae (trogons)
En anglais : Gartered Trogon in English

Dans la classification suivie ici, discutée, cette espèce est répandue depuis l’est du Mexique jusqu’à l’ouest du Venezuela et en Équateur. Il vit dans les boisements plutôt ouverts, humides ou plus secs et, en l’absence du Trogon aurore, vit aussi dans la forêt tropicale fermée (notamment au Mexique).

Cette situation rappelle que les oiseaux proches qui cohabitent doivent se répartir les milieux ou les niches écologiques dans les mêmes milieux. Alors que celui-ci prend les habitats les moins humides et les plus ouverts quand le Trogon aurore occupe les forêts tropicales, c’est lui qui prend les forêts les plus fermées lorsqu’il cohabite avec le Trogon à tête noire, en particulier au Mexique. Cela n’indique absolument pas une divergence génétique entre les populations.

S’il peut s’installer dans une termitière (comme le Trogon à tête noire) ou dans une fourmilière arboricole, il est connu pour parvenir à s’imposer dans un grand nid de guêpes (ce qui est, en quelque sorte, sa spécialité) et se permet alors de capturer et d’avaler les guêpes qui tentent de s’en débarrasser. Il se contente parfois de pondre dans une cavité d’un vieux tronc où même dans un espace entouré d’un enchevêtrement de racines de plantes épiphytes ou de fougères arborescentes.

La déroulement de la reproduction est mal connu, mais les rares détails publiés (comme la taille de la couvée) sont similaires à ceux publiés pour le Trogon à tête noire.

La nourriture est comparable également, mais le Trogon pattu semble consommer une plus grande proportion de fruits.

Taxonomie et sous-espèce

La situation est obscure et encore instable. Cet oiseau est souvent considéré comme une sous-espèce du Trogon violacé (Trogon violaceus) du nord de l’Amérique du Sud (région guyanaise). Un troisième taxon, le Trogon d’Amazonie (T. ramonianus), qui vit en Amazonie comme son nom l’indique, fait partie du même complexe.

Dans cette classification en trois espèces, le Trogon pattu est encore divisé en trois sous-espèces. Comparées à T. c. sallaei illustrée ici, les deux autres ont plus de bleu, sur la tête (la nominale) ou sur toutes les parties supérieures (T. c. concinnus).

Trogon pattu, Puerto Morelos (Quintana Roo), Mexique, mars 2021
Bien que joli sous tous les angles, c’est avant tout le ventre jaune qui caractérise ce petit trogon. Combiné à la queue barrée dessous, ce critère permet une identification immédiate. Sur cette image, on voit aussi les pattes épaisses expliquant le nom français.
Trogon pattu, Puerto Morelos (Quintana Roo), Mexique, mars 2021
En réalité, on voit bien plus souvent les trogons de dos, car c’est ce qu’ils montrent à un observateur dès que ce dernier est repéré par l’oiseau. La couleur verte est mimétique et il tente ainsi, avec un certain succès, de ne pas être facilement repérable. Sur cette photo, on voit très bien un critère souvent utile pour le distinguer du Trogon à tête noire, à savoir le cercle oculaire jaune.
Trogon pattu, Felipe Carillo Puerto (Quintana Roo), Mexique, mars 2021
Les photos les plus attractives font parfois oublier la réalité du terrain ! En effet, beaucoup d’oiseaux des bois et forêts sont bien plus souvent vus à contre-jour qu’avec une lumière optimale. Cette photo illustre donc des conditions réalistes mais aussi le dimorphisme sexuel : voyez la femelle, en bas, avec sont plumage plus gris sur la tête, la gorge et les parties supérieures et le cercle oculaire gris et incomplet.

[Espèce Nº1222 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos et textes © Valéry Schollaert 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

7 thoughts on “Trogon pattu – Trogon caligatus

  1. Ce Trogon pattu et coloré, aux mœurs surprenants, emporte vraiment ma préférence sur tous les oiseaux publiés en mai 2021! Sa queue barrée et le cercle oculaire jaune du mâle sont d’une grande élégance. Je le verrais bien illustrant le “saut de mois” 🙂

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s