Zostérops à lunettes jaunes – Heleia wallacei

Espèce endémique Niveau 1* (“classique”) – Page simple – Disponible pour sponsoring
Famille des Zosteropidae (zostérops) – Yellow-spectacled White-eye in English
Première publication : 07 mai 2020 – Dernière mise à jour : 14 mai 2022

Heleia_wallacei_main_flores_indonesie_endemiqueCe magnifique oiseau de taille réduite est endémique aux petites îles de la Sonde, au centre de l’Indonésie. Il se porte bien car il s’adapte aux plantations, mais sa répartition est limitée à trois îles principales (Sumbawa, Sumba et Flores) et quelques îles satellites. De plus, il fréquente principalement la zone côtière et ne pénètre pas la forêt primaire.

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

Ses habitats naturels sont plutôt la savane côtière, les boisements légers et les massifs de buissons bas. Il peut cependant se rencontrer jusqu’à environ 1000 mètres d’altitude sur certaines îles.

Les détails précis de son régime alimentaire ne sont pas connus, mais on l’observe dans les arbres en fleurs et dans les fruitiers. Il accompagne aussi volontiers les bandes d’insectivores tels que les pouillots, les gobemouches et les monarques. On peut donc facilement conclure que les fruits, le nectar et les insectes font partie de son alimentation habituelle.

A part que les œufs sont bleu pâle, tachetés de brun, aucune information n’est publiée sur sa nidification.

Son comportement rappelle celui des autres zostérops, bien qu’il apparaisse un peu moins sociable, vivant en plus petites bandes et même souvent en couple.

Taxonomie

Cette espèce est encore souvent classée dans le genre Zosterops malgré une étude génétique de 2009 qui réfute cette classification et divers détails comme la structure de l’aile et le dessin sur la coquille des œufs qui rapprochent cet oiseau des autres Heleia.

Il est monotypique et ne semble apparenté à aucune autre espèce en particulier. Son phénotype est, en effet, unique au sein de la famille.

Zostérops à lunettes jaunes, Labuan Bajo, Flores, Indonésie, avril 2020
Le front orange contrastant avec l’avant de la calotte et le cercle oculaire jaune sont uniques parmi les zostérops. Ces détails lui donnent un “air” ou un “jizz” très particulier au sein de la famille.
Zostérops à lunettes jaunes, Labuan Bajo, Flores, Indonésie, avril 2020
Le contraste entre le ventre blanc et le bas-ventre jaune, couleur que l’on retrouve sur la gorge, est plus classique des zostérops, en particulier chez les espèces asiatiques.
Zostérops à lunettes jaunes, Ecolodge Mbeliling, Flores, Indonésie, avril 2020
Voici un oiseau qui apporte du matériel pour son nid à 900 mètres d’altitude, confirmant qu’il vit bien en montagne comme le dit la littérature. Il y est toutefois bien moins commun qu’en bord de mer.

Pour en savoir plus :

Noms conseillés par l’Encyclopédie Holistique dans 6 langues choisies :

  • Espagnol : Abejaruco australiano
  • Portugais : Olho-amarelo
  • Allemand : Gelbring-Brillenvogel
  • Néerlandais : Geelringbrilvogel
  • Indonésien (Bahasa) : Kacamata Wallacea
  • Japonais : ウォーレスメジロ

[Espèce Nº858 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert, Chantal Lac & Marinella Mejia 2020 – 2022

Liste des autres espèces illustrées : taxonomiquejour par jour

Untitled 2

7 thoughts on “Zostérops à lunettes jaunes – Heleia wallacei

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s