Souimanga à ailes dorées – Drepanorhynchus reichenowi

Espèce vedette Page simple (minimale) – Disponible pour sponsoring
Famille des Nectariniidae (souimangas)Golden-winged Sunbird in English
Première publication : 1er juin 2021 – Dernière mise à jour : 1er juin 2021

Ce souimanga au plumage extraordinaire n’existe qu’en Afrique orientale, avec deux populations principales nettement disjointes. L’une est assez répandue sur les hauteurs du Grand Rift du Kenya et de Tanzanie avec une “incursion” sur le Mont Elgon et quelques autres montagnes de l’est de l’Ouganda. L’autre est limitée au Rift Albertin, surtout sur les flancs occidentaux (en R. D. du Congo) et très localement sur les flancs orientaux (en Ouganda).

Cliquez ici pour voir une carte de répartition plus détaillée

Il fréquente les forêts de montagne, les clairières couvertes de graminées, la zone alpine et les bambous entre 1170 et 3300 mètres. Comme les autres souimangas, il consomme du nectar et complète son régime avec des arthropodes. Son nid est une poche pendante classique des Nectariniidae, avec une entrée latérale parfois munie d’un porche. La couvée ne serait que d’un œuf et aucune autre information sur la reproduction n’est disponible.

Taxonomie et sous-espèces

Cet oiseau étant unique en forme et en plumage, on lui attribue habituellement un genre monotypique. Il y a longtemps, on le plaçait avec les Nectarinia, mais cela ne signifie rien de précis : presque tous les souimangas ont été classés dans ce genre. Récemment, il a été montré que le Souimanga à ailes dorées est en fait proche du genre Chalcomitra, au point qu’il pourrait les rejoindre dans le futur. Lorsqu’on observe la femelle, cela semble crédible et on sait que les plumages exubérants des mâles, obtenus par sélection sexuelle, ont peu de signification taxonomique vu leur vitesse élevée d’évolution (voyez ce sujet développé en vidéo ici).

Comparée à la nominale illustrée ici, la sous-espèce D. r. shellyae de R. D. du Congo a la tête plus grise qu’ailleurs et D. r. lathburyi du nord du Kenya est un peu plus petite avec le bec plus arqué.

Objectifs recherchés pour une page complète :
Images d’une femelle et d’une autre sous-espèce ; sponsoring

[Espèce Nº1248 du projet d’encyclopédie holistique]

spprevious
spsuivante
sommaire

Photos, tableau et textes © Valéry Schollaert & Marinella Mejia 2021

Liste des autres espèces illustrées : taxonomique – jour par jour

Untitled 2

12 thoughts on “Souimanga à ailes dorées – Drepanorhynchus reichenowi

  1. J’aimais bcp le Trognon à queue barrée, mais c’est ce Souimanga à ailes dorées à qui je donne mon vote pour le mois de juin. Le photo est superbe…l’oiseau et les fleurs dans les meme tons, vert- orange-doré.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s